4 min de lecture Crime

L’étrange affaire Portal

REPLAY - En 1973, les Portal, une famille de nobles désargentés, refusent d’être expulsés suite à la vente aux enchères de leur domaine et se retranchent armes en main dans leur petit château de La Fumade, dans la région de Montauban.

Jacques Pradel L'heure du crime Jacques Pradel
>
L'affaire Portal Crédit Image : Wikimedia Commons / librariefrancaise | Crédit Média : Jacques Pradel | Durée : | Date : La page de l'émission
Jacques Pradel
Jacques Pradel et Charlotte Meritan

L'édito de Jacques Pradel

A la Une de l’heure du crime, un des faits-divers les plus étonnants des dernières décennies, qui a mobilisé pendant deux ans la gendarmerie nationale et les plus hautes autorités de l’Etat

Des centaines d’article de presse, 41 journaux télévisés entre février 1973 et janvier 1975, toute la France a suivi l’incroyable feuilleton judiciaire de la famille Portal, retranchée dans leur maison de maître, en pleine campagne du Tarn-et-Garonne, dans la région de Montauban.

À lire aussi
Des hommes et des dieux de Xavier Beauvois l'heure du crime
L’affaire des 7 moines de Tibhirine

Léonce Portal, 89 ans, son épouse Anna, 49 ans, et leurs deux enfants Marie-Agnès et Jean-Louis, âgés d’une vingtaine d’années, ont soutenu un véritable siège, refusant de quitter leur château, qui venait d’être vendu aux enchères publiques parce qu’ils ne pouvaient plus payer leurs créanciers.

Dans la nuit du 10 janvier 1975, les forces de l’ordre se lancent à l’assaut du château. Une intervention qui se terminera dans le sang, par la mort du fils de cette famille de petits nobles ruinés. Léonce Portal, lui, était décédé depuis deux ans ! On retrouvera son cercueil  à l’étage, dans la chambre où il était mort le 27 mars 1973.

Mon invité, Emmanuel Deun a retracé l’histoire de la famille Portal, pour tenter de comprendre les raisons de cette tragédie.

Des nobles désargentés refusent d'être expulsés de leur domaine

L'affaire débute à la fin du mois de février 1973. Le domaine "la Fumade" de la famille Portal, nobles désargentés, est vendu aux enchères pour une bouchée de pain un an plus tôt, ce qui entraîne la vive opposition d'Anna Portal, mise en prison le 23 février. Ses enfants décident alors de se retrancher dans leur propriété, armés. Ils refusent d'être expulsés de leur domaine. Leur mère, qui s'évade de prison, les rejoint quelques jours plus tard.

Le 27 mars, la famille Portal est toujours barricadée lorsque survient le décès du père de famille, Léonce, 89 ans. Anna et ses enfants Marie-Agnès et Jean-Louis refusent d'enterrer le père et l'affaire prend un tournant tragi-comique : les trois membres de la famille restent enfermés dans leur propriété, autour du cadavre de Léonce, tandis que des patrouilles de gendarmerie entourent la maison et tentent de négocier. La situation reste inchangée pendant deux ans.

Mais lorsque, le 10 janvier 1975, Jean-Louis commence à tirer sur les ouvriers agricoles du nouveau propriétaire de la Fumade, la justice ordonne à la gendarmerie de donner l'assaut. Un gendarme est blessé, et Jean-Louis Portal est grièvement atteint de trois coups de pistolet. Il est transporté à l'hôpital et y décède quelques heures plus tard. Sa mère et sa sœur, elles, sont emmenées à la maison d'arrêt de Toulouse.

L'affaire Portal commence à ce moment-là à prendre une ampleur médiatique considérable. Alors qu'Anna et Marie-Agnès sont internées à l'hôpital psychiatrique, des journalistes viennent les interviewer à travers les grillages de leur fenêtre. L'écrivain Jean Dutourd prend parti en leur faveur dans sa chronique pour France Soir, et compare leur cas à l'affaire Dreyfus

Et la médiatisation paye : malgré l'expertise psychiatrique qui conclut à l'irresponsabilité d'Anna et Marie-Agnès Portal et à leur dangerosité, les deux femmes sont remises en liberté le 21 février 1975. C'est la fin de cet incroyable feuilleton politico-médiatico-judiciaire.

A propos du livre "L'étrange affaire Portal"

"Entre 1973 et 1975, l’affaire Portal suscita des centaines d’articles de presse, des couvertures de Paris Match, d’innombrables reportages télévisés, voire, en raison des vives réactions qu’elle provoqua dans l’opinion publique, quelques débats à l’Assemblée nationale

Ruinée, une famille noble du Sud-Ouest de la France refuse d’être expulsée, suite à une vente aux enchères de son domaine, et se retranche dans son château, armes à la main. Autour du cercueil du père, décédé entre-temps, Anna Portal et ses deux enfants, âgés d’une vingtaine d’années, défieront durant plusieurs mois les forces de l’ordre. Finalement, dans la nuit du 10 janvier, le manoir est pris d’assaut par soixante-dix gendarmes d’élite : le fils est tué, la mère et la fille internées dans un hôpital. Et le feuilleton ne s’arrête pas là…
 
Retraçant les multiples rebondissements de ce fait divers hors norme, Emmanuel Deun relate la vie des Portal sous le feu des médias, met en relief les dysfonctionnements de la police et de la justice, ainsi que la trouble utilisation de l’institution psychiatrique. Il brosse le portrait des personnalités hautes en couleur au cœur de cette très singulière histoire sonnant le glas du monde rural, provincial et traditionnel dans la décennie qui suivra Mai 68."

Nos invités

Emmanuel Deun, psychologue psychanalyste et auteur du livre L’étrange affaire Portal. (paru aux éditions Imago)

L'étrange affaire Portal
L'étrange affaire Portal



Vous pouvez à tout moment soumettre une affaire à Jacques Pradel. Laissez votre message avec les principales informations nécessaires à l'équipe de l'émission pour programmer, peut-être prochainement, ce fait-divers dans L'Heure du Crime.

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Crime Expulsions Aristocratie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7781946324
L’étrange affaire Portal
L’étrange affaire Portal
REPLAY - En 1973, les Portal, une famille de nobles désargentés, refusent d’être expulsés suite à la vente aux enchères de leur domaine et se retranchent armes en main dans leur petit château de La Fumade, dans la région de Montauban.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/l-etrange-affaire-portal-7781946324
2016-02-18 11:32:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/uo-pYNAfzeu5k9hBKalMGw/330v220-2/online/image/2016/0218/7781946905_le-domaine-de-la-fumade.JPG