1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. "L'école a besoin d'une politique, pas d'une polémique", affirme Hollande
2 min de lecture

"L'école a besoin d'une politique, pas d'une polémique", affirme Hollande

REPLAY - François Hollande a réaffirmé la détermination de son gouvernement à poursuivre la réforme du collège, lors d'un déplacement à Carcassonne (Aude).

Julien Sellier
Julien Sellier
"L'école a besoin d'une politique, pas d'une polémique", affirme Hollande
00:02:27
Julien Sellier & Christophe Pacaud & Agnès Bonfillon

Quelques heures après les prises de parole de Manuel Valls et de Najat Vallaud-Belkacem, François Hollande a, à son tour, défendu la réforme du collège. Lors d'un discours tenu ce mardi à Carcassonne (Aude), le Président a affirmé que "l'école a besoin d'une politique, pas d'une polémique".

Cette réforme vise "la réussite pour tous" et "l'excellence pour chacun", a martelé le chef de l’État. François Hollande a par ailleurs appelé au calme suite à la grève des enseignants ce mardi, et a confirmé que la réforme se fera. Il a également souligné que les observations sur ce texte seraient prises en compte.

Jérôme Kerviel espère obtenir la révision de son procès

Jérôme Kerviel a salué ce mardi les révélations de Nathalie Le Roy, qui pourraient relancer son procès. La commandante de police chargée de piloter l'affaire Kerviel à la brigade financière, convoquée par le juge d'instruction en avril dernier, a affirmé que la Société Générale était au courant des actions de l'ancien trader.

"Ma vie a changé", a confié Jérôme Kerviel au micro de RTL, s'estimant "blanchi" grâce à ce témoignage. "D'autres personnes de l'institution judiciaire m'ont fait part des mêmes doutes", a-t-il assuré. Et d'ajouter : "je les appelle à témoigner, comme cette commissaire de police que je ne remercierai jamais assez d'avoir eu ce courage".

À lire aussi

L'ancien trader espère désormais obtenir la révision de son procès. Une demande a d'ailleurs été déposée en ce sens par son avocat, Me David Koubbi. La Société Générale, quant à elle, dénonce une "instrumentalisation". Frédéric Oudéa, patron de la banque, estime "qu'il n'y a aucun fait nouveau" dans cette affaire.

La chasse à l'homme continue dans le Tarn

La police continue de pourchasser les deux hommes qui ont tenté de braquer une armurerie ce mardi en fin de matinée à Carmaux, dans le Tarn. Les suspects ont ouvert le feu sur les forces de l'ordre, alors qu'ils ont été pris en chasse. L'un des policiers de la patrouille, qui est intervenue immédiatement après être signalée de l'attaque, a en effet été blessé par balles.

Le commerçant, victime du vol à main armée, ne s'est pas laissé faire. Il a expliqué qu'il a eu "le réflexe de récupérer une bombe lacrymogène", avec laquelle il a aspergé les malfaiteurs.

À écouter également dans ce journal

- Crash de l'A320 de la Germanwings : les 150 victimes du drame ont enfin pu être identifiées grâce à l'ADN fourni par leurs proches. Les certificats de décès et permis d'inhumer ont été délivrés.
- Le sélectionneur de l'équipe de France, Philippe Saint-André, a dévoilé ce mardi une liste de 36 joueurs présélectionnés pour préparer la Coupe du monde de rugby 2015.

RTL vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire