2 min de lecture Crime

L'affaire Fabrice André : 1054 jours de prison pour rien

PODCAST - L’histoire d’un homme accusé à tort. Heureusement acquitté en mai 2000, à l’issue de son procès pour meurtre. Mais s’il s’agissait bien d’un meurtre, cela veut dire que depuis 19 ans un assassin est en liberté !

Fait Divers L'heure du Crime Jacques Pradel iTunes RSS
>
L'affaire Fabrice André : 1 054 jours de prison pour rien. Crédit Image : AFP | Crédit Média : Jacques Pradel | Durée : | Date : La page de l'émission
Jacques Pradel
Jacques Pradel édité par Amandine Lemaire

A la Une de "L’heure du crime", l’histoire d’un homme, Fabrice André, accusé du meurtre de son employeur, Jean-Emile Rebattu, qui l’employait dans sa bergerie de la vallée de l’Ubbaye, à Jausiers, dans les Alpes de Haute-Provence. Fin Octobre 1994, Jean-Emile Rebattu est retrouvé mort, le crâne fracassé, à l’intérieur de sa bergerie où il travaillait à la réfection du toit de ce bâtiment, à la suite d’un grave incendie. Les gendarmes appelés sur les lieux vont d’abord évoquer la thèse de l’accident. Le propriétaire de la bergerie aurait perdu l’équilibre sur des poutres glissantes. Mais l’autopsie retiendra également une seconde hypothèse, celle d’un meurtre consécutif à un coup à la tête.

L’enquête va basculer très rapidement lorsqu’un berger voisin accuse Fabrice André d’avoir tué son employeur. Il s’agirait donc bien d’une affaire criminelle ! Tous les proches de la victime sont mis sous surveillance, et les enquêteurs constatent l’existence d’une relation amoureuse entre Fabrice Andrée et Jocelyne l’épouse de Jean-Emile Rebattu. C’est alors l’hypothèse d’un crime passionnel qui est retenue. Elle apporte surtout un mobile. L’amant, peut-être avec la complicité de l’épouse aurait supprimé le mari gênant.

Cette émission revient en détail sur les nombreux rebondissements de cette affaire qui a valu à Fabrice André 1054 jours de prison pour rien. Car les accusations vont s’écrouler au cours du procès. Fabrice André sera acquitté définitivement en Mai 2000. S’il s’agissait bien d’un meurtre, et non d’un accident, cela voudrait dire que depuis 19 ans, un assassin est en liberté !  

Nos invités

Fabrice André, accusé à tort et acquitté en mai 2000.   
Maître Frédéric Monneret, avocat au barreau de Marseille. Il a défendu Fabrice André tout au long de l'affaire. 
Alain Hamon, journaliste, ancien reporter pour RTL, et fondateur de l'agence de presse 
CREDO

Soumettre une affaire

À lire aussi
Le principal proxénète, âgé de 24 ans, aurait versé 500 € à une connaissance pour prendre sous son aile la victime, qui s'était échappée d'un foyer d'Île-de-France. justice
Loiret : deux hommes et une femme condamnés pour avoir prostitué une adolescente

Vous pouvez à tout moment soumettre une affaire à Jacques Pradel. Laissez votre message avec les principales informations nécessaires à l'équipe de l'émission pour programmer, peut-être prochainement, ce fait-divers dans L'Heure du Crime.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Crime Justice Procès
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants