1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. L'affaire du commissaire Neyret
3 min de lecture

L'affaire du commissaire Neyret

REPLAY - Le 29 septembre 2011, Michel Neyret, charismatique directeur adjoint de la PJ de Lyon est arrêté à son domicile par l’IGS. L’affaire Neyret est en marche. Qui a fait tomber le commissaire ? Quels sont les éléments retenus par la police des polices ? Qui aura manipulé qui ?

Michel Neyret, ex-numéro deux de la police judiciaire de Lyon, le 04 septembre 2012 à Paris. (archives)
Michel Neyret, ex-numéro deux de la police judiciaire de Lyon, le 04 septembre 2012 à Paris. (archives)
Crédit : AFP / PATRICK KOVARIK
L'affaire Neyret
00:33:58
Jacques Pradel & Charlotte Meritan

L'édito de Jacques Pradel

A la Une de l’heure du crime les coulisses de "l’Affaire Michel Neyret", directeur-adjoint de la PJ de Lyon, dont l’arrestation en septembre 2011 avait provoqué un véritable séisme dans la police nationale…

Mon invité, le journaliste du Progrès, Richard Schittly, raconte les dessous de cette affaire sulfureuse, dans un livre passionnant, consacré à ce flic d’exception qui a enchaîné les succès pendant de nombreuses années.

Patron de l’antigang à Lyon à 29 ans, il avait même été décoré de la Légion d’Honneur en octobre 2004, après l’arrestation spectaculaire de trois grosses pointures du grand banditisme en cavale.

À écouter aussi

Alors, qui a fait tomber le commissaire ? Qui a manipulé qui ? L’enquête de Richard Schittly révèle aussi les relations particulières que les policiers entretiennent parfois avec les informateurs qui leur permettent de résoudre des affaires retentissantes, au prix de certains accommodements avec la légalité.

Le procès du commissaire-divisionnaire Michel Neyret, accusé de corruption et trafic d’influence, devrait s’ouvrir au printemps prochain devant le tribunal correctionnel de Paris, en compagnie de neuf autres prévenus, dont sa femme Nicole. Nous revenons sur l’ensemble du dossier dans un instant.

Michel Neyret, superflic corrompu ?

29 septembre 2011 : coup de tonnerre chez les superflics de Lyon : les hommes de la police des polices arrêtent, à 6h du matin chez lui, le n°2 de la PJ et sa femme. Michel Neyret était pisté depuis des mois par la police des polices dans le cadre d'une enquête pour corruption, trafic international de stupéfiants et blanchiment d'argent. L'affaire est sérieuse : on le soupçonne d'être passé de l'autre côté et d'avoir travaillé main dans la main avec le grand banditisme. Trois autres policiers sont également placés en garde à vue.

En garde à vue, il admet avoir des liens d'amitié étroits avec plusieurs membres du grand banditisme et reconnaît avoir été "imprudent". Il aurait reçu de ces amitiés douteuses quelques cadeaux, voyages ou voitures et montres de luxe. Il avoue aussi avoir donné des informations que "seul un policier peut avoir". Il rejette cependant l'accusation de corruption et affirme ne pas avoir agi par intérêt ni s'être enrichi.

L'ancien n°2 de la police judiciaire lyonnaise, Michel Neyret, le 26 octobre 2009 à Lyon
L'ancien n°2 de la police judiciaire lyonnaise, Michel Neyret, le 26 octobre 2009 à Lyon
Crédit : AFP /Archives

Ces révélations mènent à son incarcération le 3 octobre, un fait rarissime pour un policier, avec pas moins de douze chefs de mise en examen : corruption, trafic de stupéfiants en ayant détourné du cannabis pour rémunérer ses indics, association de malfaiteurs, entre autres.

Le 23 mai 2012, après huit mois de détention, Michel Neyret est remis en liberté. Mais quelques mois plus tard, une première lourde sanction tombe : le ministre de l'intérieur de l'époque, Manuel Valls, décide le 8 septembre 2012 la révocation du superflic. 3 ans plus tard, Neyret est renvoyé en correctionnelle, son procès s'ouvrira en mai prochain.

A propos du livre "Commaissaire Neyret, chute d'une star de l'antigang"

Le 29  septembre 2011, Michel Neyret, charismatique directeur adjoint de la PJ de Lyon, est arrêté à son domicile par l’IGS. L’affaire Neyret est en marche. Pour la première fois, une enquête raconte les dessous de cette affaire alors que le procès de l’ex-commissaire va s’ouvrir.

C’est l’histoire d’un super flic, passionné et épris d’action. Un chef incontesté qui obtient des résultats. À tout prix. Patron de l’antigang à Lyon à 29  ans, Michel Neyret le restera vingt ans, adulé par ses équipes comme par ses supérieurs. Réactivité, virtuosité dans la résolution d’enquêtes sensibles et innovations technologiques, la griffe Neyret lui vaudra de belles affaires : les Ripoux de Lyon ou les évadés par hélicoptère de la prison de Luynes.

Qui a fait tomber le commissaire ? Quels sont les éléments retenus par la police des polices ? Qui aura manipulé qui ? Dans une enquête captivante, Richard Schittly retrace la carrière du "meilleur flic de France" mais aussi sa part d’ombre qui conduira à sa révocation, suspecté entre autres de corruption, de trafic de stupéfiants et de violation du secret professionnel.

Émaillé d’anecdotes hautes en couleur où l’on découvre de grandes figures du banditisme, ce livre dresse le portrait d’un policier hors du commun autant qu’il raconte une certaine histoire de la PJ.

Nos invités

Richard Schittly, journaliste au Progrès et auteur du livre Commissaire Neyret, chute d’une star de l’antigang (éditions Tallandier).

Commissaire Neyret, chute d'une star de l'antigang
Commissaire Neyret, chute d'une star de l'antigang
Crédit :

Vous pouvez à tout moment soumettre une affaire à Jacques Pradel. Laissez votre message avec les principales informations nécessaires à l'équipe de l'émission pour programmer, peut-être prochainement, ce fait-divers dans L'Heure du Crime.

L'équipe de l'émission vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/