1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Jungle de Calais : comment va se dérouler le démantèlement du 24 octobre
1 min de lecture

Jungle de Calais : comment va se dérouler le démantèlement du 24 octobre

ÉCLAIRAGE - Le gouvernement a annoncé que l'opération, supervisée par 1.250 policiers et gendarmes, devrait durer sept jours.

La jungle de Calais, le 5 novembre 2015
La jungle de Calais, le 5 novembre 2015
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Jungle de Calais comment va se dérouler le démantèlement du 24 octobre
01:13
Thomas Prouteau & Ludovic Galtier

Les heures de la jungle de Calais sont désormais comptées. Les autorités se préparent à évacuer le gigantesque campement où vivent encore près de 7.000 migrants, dont 1.300 mineurs. Les habitants de la ville espèrent que ce démantèlement, qui aura lieu lundi 24 octobre, sera le bon. Dès 8h, un hangar de 3.000 mètres carrés ouvrira ses portes tout près de la jungle. Les migrants sont invités à s'y présenter, repartis en quatre files : hommes seuls,  familles, mineurs et malades. À l'intérieur, les autorités procéderont au simple enregistrement de leur nom et de leur prénom, puis les orienteront vers un bus.

À chaque fois, les migrants auront le choix entre deux régions de France comme point d'arrivée. 60 bus doivent ainsi partir dès lundi 24 octobre, 45 mardi 25 octobre et plusieurs dizaines d'autres toute la semaine. Ils auront pour destination l'un des 280 centres d’accueil ouvert un peu partout en France. Le gouvernement fait le pari que la majorité des occupants du bidonville soit volontaire pour ce relogement inconditionnel. Depuis plusieurs semaines, des agents de l'État tentent de convaincre les différentes communautés : Soudanais, Afghans Érythréens. Aucune question ne sera posée sur la situation administrative (demandeur d'asile ou sans papier devant être expulsé).

La priorité c'est l'évacuation de la lande selon le ministère de l'Intérieur. Dans la même logique, il n'y aura pas d'interpellation, sauf pour ceux qui s'opposeraient physiquement au démantèlement. Ceux qui veulent quitter la jungle sans monter dans les bus seront libres de la faire. L'opération est prévue pour durer sept jours. 1.250 policiers et gendarmes ont donc été mobilisés.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/