Calais : une interprète violée et un journaliste agressé dans la "Jungle"

L'équipe de télévision préparait un reportage pour France 5 lorsqu'ils auraient été pris à partie par trois Afghans. Les agresseurs sont toujours recherchés.

Une vue de la "jungle" de Calais
Crédit : AFP / Philippe Huguen
Une vue de la "jungle" de Calais

Ils étaient partis dans la "Jungle" de Calais pour y réaliser un reportage sur les migrants mineurs isolés pour la chaîne France 5. Une interprète en langue pachtoune a été violée et le journaliste freelance de télévision qu'elle accompagnait a été agressé dans la nuit de lundi à mardi, a-t-on appris auprès du parquet de Boulogne-sur-Mer. Les faits se sont produits entre 2 heures et 3 heures. L'interprète de 38 ans et le journaliste de 42 ans avaient rendez-vous dans la "Jungle" lorsqu'ils ont été pris à partie par trois Afghans - "a priori trois migrants selon les déclarations des victimes" - aux abords du camp, selon cette source judiciaire.

Les agresseurs ont d'abord voulu voler leur matériel. Puis l'un de ces trois individus a obligé l'interprète à avoir un rapport sexuel sous la menace d'un couteau tandis que les deux autres maintenaient à distance, également avec un couteau, le journaliste. Lorsque les trois personnes les ont laissé partir, le journaliste et son interprète se sont rendus au commissariat de Calais. L'interprète originaire d'Afghanistan a été prise en charge par le CHR de Calais. "Le viol a été confirmé par un médecin légiste qui a examiné la victime", a précisé le procureur de la République de Boulogne-sur-Mer, Pascal Marconville, au Figaro.

Le FN agite le "spectre de Cologne"

Le Front national a dénoncé, dans un communiqué intitulé "Le spectre de Cologne plane sur la jungle de Calais", cet "acte ignoble" qui "témoigne d'une situation devenue incontrôlable et menaçant gravement la dignité et la sécurité des femmes". "Surtout, il nous rappelle les centaines d'agressions sexuelles commises par des migrants lors de la nuit de la Saint Sylvestre à Cologne. Hier Cologne, aujourd'hui Calais, demain, nos villes et villages ? En effet, comment ne pas penser qu'un tel drame puisse se répéter dans les villes et villages de France qui accueilleront des groupes de migrants issus de la jungle de Calais et composés pour la grande majorité d'entre eux de jeunes hommes seuls ?", s'interroge Steeve Briois, vice-président du FN et maire d'Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais). 

Cette "équipe chevronnée préparait pour France 5, depuis plusieurs mois, une enquête sur les mineurs isolés de Calais", a confirmé une porte-parole de la chaîne de télévision, qui a apporté son soutien aux victimes. Les trois agresseurs sont toujours recherchés, selon le parquet qui précise qu'une enquête a été ouverte et confiée à l'antenne locale de la PJ.

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785342157
Calais : une interprète violée et un journaliste agressé dans la "Jungle"
Calais : une interprète violée et un journaliste agressé dans la "Jungle"
L'équipe de télévision préparait un reportage pour France 5 lorsqu'ils auraient été pris à partie par trois Afghans. Les agresseurs sont toujours recherchés.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/calais-une-interprete-violee-et-un-journaliste-agresse-dans-la-jungle-7785342157
2016-10-18 21:46:14
http://media.rtl.fr/cache/n4iHxAqbaQi2VoSdddfeiQ/330v220-2/online/image/2016/0224/7782034627_une-vue-de-la-jungle-de-calais.jpg