5 min de lecture Radars

Journée spéciale droit des automobilistes sur RTL

Découvrez les sujets qui seront abordés dans l'émission "Les auditeurs ont la parole".

Pascal Praud Les auditeurs ont la parole Pascal Praud
>
Les Auditeurs ont la Parole du 27/06/2014 Crédit Image : AFP | Durée : | Date : La page de l'émission

Journée spéciale droit des automobilistes sur RTL

A l'occasion de la sortie du guide des radars Auto-Plus, RTL rend public un sondage sur "les Français et les radars.
De 8 heures à 19 heures les auditeurs peuvent appeler le 32 10 et poser toutes leurs questions à un panel d'experts : des avocats de l'Automobile Club des avocats, des juristes de l'Automobile-Club association, et une journaliste d'Auto-Plus.

10 ans après l'introduction des radars automatiques, comment les français perçoivent-ils ces machines : pompes à fric ou véritable instrument de sécurité ? Pour le savoir RTL associé à Auto-Plus a fait réaliser un sondage exclusif par Harris Interactive. 

64,5% des Français estiment que le but des radars automatiques, c'est d'abord de remplir les caisses de l'Etat. Seuls  35,5 % estiment que ces cabines ont un objectif de sécurité routière en contribuant à la diminution du nombre d'accidents sur les routes.

A la question "Une nouvelle génération de radars, mobiles et banalisés, est désormais mise en place. Pour vous, s'agit-il d'une bonne chose ?". Réponse : 53,1 % une mauvaise chose contre 46,9 % une bonne chose. 
Invités du débat de RTL Midi à 13h10 : Hervé Mariton, député UMP de la Drôme et Maître Matthieu LESAGE, Avocat et vice-Président de l'Automobile Club des Avocats.

Jean-Claude Juncker à la tête de la Commission européenne

 Les 28 dirigeants de l'UE, réunis en sommet, devraient confirmer le Luxembourgeois Jean-Claude Juncker à la tête de la Commission européenne, malgré l'hostilité du Britannique David Cameron auquel la chancelière allemande Angela Merkel a néanmoins proposé des aménagements des politiques européennes. 
 Le chrétien-démocrate Jean-Claude Juncker est à 59 ans un vétéran européen et un fédéraliste hostile aux multiples exemptions exigées par les Britanniques. 
 "Il connaît tout, et il connaît tout le monde", souligne l'ancien ministre français Pierre Moscovici. Premier ministre du Luxembourg pendant près de 19 ans (1995-2013), M. Juncker a côtoyé tous les dirigeants européens depuis François Mitterrand et Helmut Kohl. 
Il a vécu la profonde transformation de l'Union, l'échec du traité constitutionnel en 2005 et l'entrée en vigueur du traité de Lisbonne quatre ans  plus tard, la naissance de la monnaie unique, puis la crise de la dette et le sauvetage de l'euro, une tâche à laquelle il s'est consacré avec ardeur pendant  huit ans à la tête de l'Eurogroupe. 
Né le 9 décembre 1954 dans un des six Etats fondateurs de l'Union européenne, un petit pays niché entre la France et l'Allemagne, chrétien-social  habitué des coalitions avec les socialistes, avec lesquels il a quasiment toujours gouverné, il a toujours fait preuve d'un grand art de la négociation et du compromis. 
   "Il a l'expérience, avec ses avantages et ses inconvénients, il peut faire la synthèse entre une droite sociale et la gauche social-démocrate, il est de double culture française et allemande", estime M. Moscovici. 
   Le Premier ministre britannique David Cameron, qui a mené une véritable croisade contre sa candidature, a beau jeu de dénoncer un "homme du passé", qui  en outre "n'a été candidat nulle part et n'a été élu par personne". Il l'a encore accusé vendredi d'être la "mauvaise personne" pour mener l'exécutif européen. 

La désignation du Président de la Commission européenne vous intéresse-t-elle ? La rédaction de RTL vous invite à voter et donner votre avis à la question du jour !

À lire aussi
Un radar vandalisé à Annay-sous-Lens, le 28 novembre 2018 auto
Les actualités de 6h30 : quasi la moitié des radars fixes sont hors d'usage
La désignation du président de la Commission européenne...
Nombre de votes : 5001 *Sondage à valeur non scientifique

Le gouvernement opposé à la réforme de la taxe de séjour

Le gouvernement, Quai d'Orsay en tête, est opposé "sur le fond et la forme" à la réforme relevant le plafond actuel de la taxe de séjour en cours d'examen à l'Assemblée, selon une source gouvernementale. 
"Sur la forme, (...) l'urgence dans laquelle les amendements ont été préparés n'est pas justifiée", estime une source gouvernementale . "Il faut veiller à travailler dans la cohérence et la concertation avec tous les professionnels du secteur", ajoute-t-elle. 
"Sur le fond, la France est classée dernière par le World Economic Forum en termes de rapport qualité/prix dans le tourisme, et la clôture des Assises (du tourisme, la semaine dernière, NDLR) visait justement à traiter la compétitivité de notre tourisme au niveau mondial", poursuit cette source. 
Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères et du Développement international, a exprimé sa "très forte opposition" à cette mesure, a par ailleurs indiqué son entourage. 
Cette opposition concerne un amendement adopté mercredi soir tard sur les taxes appliquées à tous les hôtels. L'amendement quintuple cette taxe pour les hôtels 3, 4 et 5 étoiles. Pour les 3 étoiles, elle passe de 1 à 5 euros, et de 1,50 à 8 euros pour les 4 et 5 étoiles. 

Liesse et nouveaux incidents en France après la qualification de l'Algérie

Des milliers de supporters de l'Algérie ont célébré en France dans la nuit la qualification historique de l'équipe nationale algérienne en 8e de finale de la Coupe du monde du football, une fête  ternie par des incidents et 74 interpellations, selon la police. 
Les Algériens représentent la première communauté immigrée en France avec plus d'un million de personnes. 
Au son du tam-tam, des klaxons et des "Vive l'Algérie", les supporters, pour la plupart enveloppés dans le drapeau algérien, ont fêté sur l'avenue des Champs-Elysées à Paris la victoire de leur équipe. Ils étaient présents sur les  trottoirs, au volant de leur voiture ou encore en plein milieu de la route, ralentissant le trafic autour de la place de l'Etoile qui surplombe la célèbre avenue. 
La fête a dérapé lorsque des projectiles ont été jetés à plusieurs reprises sur les forces de l'ordre, déployés en nombre et qui stationnaient au milieu de  la place, a constaté un journaliste de l'AFP. 
A Lyon (centre-est), où vit également une forte communauté d'origine algérienne, les festivités ont également été marquées par des incidents. Les policiers ont eu recours au gaz lacrymogène et à une lance à eau pour contenir la foule et lui interdire l'accès à des artères commerçantes survolées par un hélicoptère des forces de l'ordre. 
Dans la banlieue de Lyon, à Vaulx-en-Velin et Saint-Priest, les policiers ont aussi procédé à des tirs de gaz lacrymogène en réplique à des jets de projectiles. 



Nous attendons vos commentaires et vos avis. A vous de jouer !

Lire la suite
Radars Sécurité routière Commission européenne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7772889926
Journée spéciale droit des automobilistes sur RTL
Journée spéciale droit des automobilistes sur RTL
Découvrez les sujets qui seront abordés dans l'émission "Les auditeurs ont la parole".
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/journee-speciale-droit-des-automobilistes-sur-rtl-7772889926
2014-06-27 11:31:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/TVTrOPsSguAgOP2hjFMBsg/330v220-2/online/image/2014/0503/7771673839_un-gendarme-controle-au-radar.jpg