1 min de lecture Marathon

Jonathan Drutel, l'homme qui a fini le marathon de Paris malgré sa mucoviscidose

Malgré une greffe cardio-pulmonaire due à sa mucoviscidose, Jonathan Drutel a participé au marathon de Paris, et se lance de nouveaux défis sportifs.

fallait l'inviter- Fallait l'inviter Isabelle Choquet iTunes RSS
>
Jonathan Drutel, l'homme qui a fini le marathon de Paris malgré sa mucoviscidose Crédit Image : SIPA | Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date : La page de l'émission
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
Journaliste

Il y a huit ans, Jonathan Drutel a subi une greffe du cœur et des deux poumons, après une première greffe des poumons. Il y a 15 jours, il a terminé le marathon de Paris et s’apprête à se lancer un nouveau défi : faire Saint-Malo-Paris en trois jours à vélo. "Ma vie aujourd'hui est vraiment faite de défis et ça me permet de me prouver que je suis bien en vie", explique-t-t-il. 

Lors du marathon de Paris, il a rencontré une Argentine dont la fille est atteinte de mucoviscidose. Lorsqu'il lui a dit qu'il courait malgré la maladie, elle s'est mise à pleurer : "Au fur et à mesure que le marathon se rapprochait, il s'est vraiment transformé en un moyen de communication, explique-t-il. Le but est devenu (...) de montrer aux gens, à la population de personnes malades atteintes (...) qu'il était possible de croire en l'avenir avec des problèmes qui sont finalement énormes."

400 km à velo

Malgré sa volonté, ces exploits sportifs lui demandent des efforts particuliers. Rien que durant le marathon de Paris, qu'il a parcouru en cinq heures et 16 minutes, il a perdu 4 kg. Une perte de poids "impressionnante", comme il l'admet, qu'il attribue aux températures de ce week-end-là : "Cette chaleur a été compliquée pour moi à gérer, de par la maladie." Malgré tout, il s'apprête à parcourir les 400 km qui séparent Paris de Sait-Malo, à vélo. Un nouvel exploit qu'il compte accomplir durant le pont de l’ascension

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Marathon Maladie Mucoviscidose
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants