1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Jeune rom lynché : un règlement de comptes entre dealers et roms, selon les riverains
1 min de lecture

Jeune rom lynché : un règlement de comptes entre dealers et roms, selon les riverains

REPORTAGE - À Pierrefitte, en Seine-Saint-Denis, où un jeune rom a été lynché vendredi 13 juin, personne ne s'émeut de la violence entre roms et dealers de drogue.

Des membres des forces de l'ordre patrouillent dans la cité des poètes à Pierrefitte en 2009 pour lutter contre le trafic de drogue (Archives)
Des membres des forces de l'ordre patrouillent dans la cité des poètes à Pierrefitte en 2009 pour lutter contre le trafic de drogue (Archives)
Crédit : PATRICK KOVARIK / AFP

L'adolescent de 16 ans se trouve toujours à l'hôpital, entre la vie et la mort. Enlevé le 13 juin, le jeune rom a été lynché puis abandonné dans un chariot au bord d'une route

Pour les habitants de la Cité des poètes de Pierrefitte, où s'est déroulée l'agression, il s'agit d'un règlement de comptes entre Roms et dealers de drogue.

Guerre de territoire entre roms et dealers

Les habitants de la cité accusent les Roms, nouvellement installés, d'être à l'origine de nombreux vols et de séries de cambriolages. Mais ils se seraient surtout heurtés aux "caïds" locaux, selon Manuel, un habitant. "Ils ont commencé à faire un peu la loi. Mais dans cette cité il y a des caïds, des trafiquants de drogue, qui ont dit 'pas question qu'ils fassent la loi ici'", raconte-t-il.

Le quartier est en effet tenu par les trafiquants, qui entassent leurs stocks de cannabis dans les caves, les boxes de parkings et les appartements, selon un policier familier du terrain. Mickaël décrit un "quartier sensible où les soit-disant forces de l'ordre ont peur de rentrer".

Le lynchage serait un avertissement

À lire aussi

Selon Mickaël, il s'agit d'une "vendetta". Les trafiquants "ont fait justice eux-mêmes", s'estimant "volés" par les roms.

D'après les enquêteurs, "les caïds de la cité ont voulu envoyer un message aux roms" du campement, installé de l'autre côté de la nationale, mais aussi "à tous ceux qui auraient voulu s'engager un peu trop loin sur leur territoire".

À écouter

Rom lynché en Seine-saint-Denis : une "vendetta" selon les habitants
02:35
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/