3 min de lecture Otages français

Isabelle Prime, l'ex-otage française détenue depuis février au Yémen, est arrivée en France

L'otage française détenue au Yémen depuis février est arrivée en France ce vendredi 7 août à l'aéroport de Villacoublay, en région parisienne.

Isabelle Prime lors de son arrivée à l'aéroport de Villacoublay le 7 août 2015
Isabelle Prime lors de son arrivée à l'aéroport de Villacoublay le 7 août 2015 Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Claire Gaveau
Claire Gaveau
et AFP

Isabelle Prime est arrivée en France. Retenue en otage au Yémen depuis le mois de février, l'humanitaire française a été libérée dans la nuit de jeudi à vendredi. Et comme annoncé par l'Élysée, la désormais ex-otage a atterri en France. Elle a posé le pied à l'aéroport francilien de Villacoublay. Le président de la République François Hollande et le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius étaient présents, aux côtés de la famille, pour accueillir celle qui était la dernière otage française dans le monde. 
Vêtue d'un pantalon de sport gris, gilet blanc sur t-shirt bleu, portant casquette et lunettes de soleil, sourire aux lèvres, la jeune femme de 30 ans s'est d'abord entretenue quelques instants avec le président de la République, avant de rejoindre ses proches.

"Je savais que la France était derrière moi"

Isabelle Prime, qui a pris la parole après François Hollande, s'est dit "en état de fatigue très grande" mais elle a tenu a remercié le Président et toutes les personnes "qui travaillent dans l'ombre". "Ce n'était pas mon premier pays et la France est toujours là quand il y a des problèmes. J'avais suivi tous les conseils, on était prêt à repartir, cela s'est joué à deux semaines", a-t-elle commenté à l'aéroport de Villacoublay affirmant qu'elle "savait que la France était derrière elle".

J'avais suivi tous les conseils, on était prêt à repartir, cela s'est joué à deux semaines

Isabelle Prime
Partager la citation

Et après cinq mois de détention, la Française affirme n'avoir pris aucun risque particulier. "On est resté jusqu'au bout car en tant que Français, on a la chance de grandir dans un pays avec une éducation gratuite et un hôpital où se faire soigner... Au Yémen, ce n'est pas le cas et cela peut conduire aux extrêmes", a-t-elle déclaré alors qu'elle était arrivée dans ce pays en 2013. 

Son interprète yéménite Chérine Makkaoui et elle-même avaient été enlevées le 24 février dernier à Sanaa par des hommes déguisés en policiers alors qu'elles se rendaient en voiture à leur travail. Chérine Makkaoui, qui avait été libérée le 10 mars à Aden dans le sud du Yémen, s'est dit encore "plus heureuse" qu'à sa propre libération

François Hollande réclame une certaine prudence

À lire aussi
Sébastien Chadaud-Pétronin, le fils de Sophie Pétronin, otage au Mali depuis 20 mois, pose devant une photo de sa mère à Bordeaux le 29 août 2018 otages français
Sophie Pétronin : un chef d'Aqmi évoque une "possible libération"

Le président de la République s'est lui dit "très heureux" de la libération d'Isabelle Prime. "Elle a fait preuve d'un grand courage. Elle était au service d'un pays, le sien d'abord mais aussi le Yémen, un pays pauvre. Elle voulait être utile", a-t-il déclaré au début de son discours. 

Elle était au service d'un pays, le sien d'abord mais aussi le Yémen, un pays pauvre

François Hollande
Partager la citation

François Hollande a largement salué ceux qui avaient acté dans cette libération. En première ligne ? Le sultan d'Oman qu'il a appelé "juste avant" l'arrivée de l'ex-otage pour "lui dire la reconnaissance de la France pour ce qu'avait fait le Sultanat". Le chef de l'Etat a également félicité "les services français, ceux qu'on ne voit pas, qui travaillent dans l'ombre et qui permettent qu'on puisse avoir ce résultat". 


Mais François Hollande a aussi appelé à une certaine prudence. "Les ressortissants français doivent prendre les plus grandes précautions et ne pas s'exposer. Nous savons qu'il y a des risques", a-t-il rappelé affirmant cependant que la France "fait en sorte de ne jamais oublier un de ses ressortissants". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Otages français Yémen
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7779333522
Isabelle Prime, l'ex-otage française détenue depuis février au Yémen, est arrivée en France
Isabelle Prime, l'ex-otage française détenue depuis février au Yémen, est arrivée en France
L'otage française détenue au Yémen depuis février est arrivée en France ce vendredi 7 août à l'aéroport de Villacoublay, en région parisienne.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/isabelle-prime-l-ex-otage-francaise-detenue-depuis-fevrier-au-yemen-est-arrivee-en-france-7779333522
2015-08-07 19:12:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/wMrk8RtD812vZary3XJqbQ/330v220-2/online/image/2015/0807/7779333944_isabelle-prime-lors-de-son-arrivee-a-l-aeroport-de-villacoublay-le-7-aout-2015.jpg