3 min de lecture Météo

VIDÉO - L'Hérault en alerte rouge, Montpellier sous les eaux

Frappé à nouveau par des pluies diluviennes, l'Hérault a été placé en vigilance rouge jusqu'à mardi 10 heures. La région de Montpellier est sous les eaux depuis le début de l'après-midi.

La Lez est largement sortie de son cours d'eau dans la région de Montpellier lundi 29 septembre 2014
La Lez est largement sortie de son cours d'eau dans la région de Montpellier lundi 29 septembre 2014
Benjamin Hue
Benjamin Hue
et AFP

Aux dires de Météo France, une telle situation ne s'était pas produite depuis 2003. Le département de l'Hérault a été placé en vigilance rouge par Météo France lundi 29 septembre, en raison des fortes pluies orageuses qui s'abattent sur le département depuis la fin de la matinée. 

Le Lez, le fleuve côtier qui coule entre les communes de Saint-Clément-de-Rivière et Palavas-les-Flots, en passant par Montpellier, a également été placé en "vigilance crue rouge" en raison du risque de crue majeure qui menace directement la sécurité des personnes et des biens a indiqué la préfecture du département. 

L'alerte est valable jusqu'à mardi 10 heures. Un numéro vert a été mis en  place par la préfecture : 0811 000 364. En outre, Météo-France a maintenu le suivi en vigilance orange pour les départements de l'Aude, des Pyrénées-Orientales et du Gard. Le département de la Lozère a également été placé en "vigilance crue". 

Le Lez est sorti de son lit

C'est un véritable déluge qui s'est abattu sur la région mardi. Avec 91 mm d'eau tombés entre 15 heures et 16 heures, la ville de Montpellier a payé un lourd tribut à cet épisode cévenol, le deuxième dans la région, dix jours après celui qui avait fait quatre morts à Lamalou-les-Bains et un dans l'Aveyron. 

Dans la métropole héraultaise, le Lez est sorti de son lit. Devant le Conseil régional, il a inondé les voies de circulation, une situation inédite depuis plus de 10 ans pour les habitants de ce secteur. Un autre quartier, celui de la Pompignane, devrait être touché un peu plus tard dans la soirée, prévoit la préfecture.  

>
Montpellier 2014 09 29
À lire aussi
La sécheresse (illustration) Gard
Sécheresse : le Gard dans une situation "exceptionnelle" alerte la préfecture

Un peu partout, les rues et ronds-points ont été envahis par les eaux, occasionnant des difficultés aux automobilistes. Les intempéries ont aussi été à l'origine d'une image insolite, celle d'un kayak descendant le cours Gambetta, un axe jouxtant la vieille ville. Côté transports, tous les tramways et bus de Montpellier ont été stoppés en début d'après-midi. Vers 18h30, ils étaient progressivement remis en service.

Pagaille dans les transports et les écoles

Les avions en provenance de Londres Gatwick, Nantes ou Leeds ont été déroutés et ceux pour Nantes et Paris Orly annulés. De son côté, le trafic ferroviaire a été interrompu sur l'axe traversant Montpellier et quelque 1800 personnes étaient bloquées dans les gares. La SNCF a appelé les voyageurs à destination ou au départ du Languedoc-Roussillon  à différer leur départ. Au total, autour de Montpellier, une trentaine de routes ont été bloquées, dont les accès à l'aéroport et aux communes limitrophes de Palavas-les-Flots, Lattes et Mauguio.

Quant aux écoles, la mairie a annoncé avoir mis en place un service d'urgence et devait ouvrir deux centres d'hébergement pour garder les enfants. Les élèves ont également été pris en charge dans les communes limitrophes où les transports scolaires n'ont pu être rétablis, a indiqué dans la soirée la préfecture. 

Dans les lycées, les cours ont été interrompus dans les lycées mais les élèves n'étaient pas autorisés à sortir sans leurs parents. Une prise en charge a aussi été mise en place. Dans le département, de nombreuses écoles ont été évacuées et les transports scolaires retardés de deux heures, a encore indiqué la préfecture.

Appels à une vigilance absolue

D'autres communes héraultaises ont été touchées: le secteur Pézenas, Clermont-l'Hérault, Agde, et celui de Murles, Grabels jusqu'à Prades-le-lez et Assas. A Saint-Pargoire, même la caserne de pompiers a été inondée. Près de 300 pompiers ont été mobilisés. Ils ont reçu le soutien des services de secours des départements voisins ainsi que des moyens nationaux (45  militaires de la sécurité civile et 3 hélicoptères) en cours acheminement, selon le ministère de l'Intérieur

Les pouvoirs publics incitent à une vigilance absolue et rappellent les consignes de sécurité.
- Ils conseillent dans la mesure du possible de rester chez soi en évitant tout déplacement dans les départements concernés. 
- En cas de trajet indispensable, l'extrême vigilance est de mise : réduire la vitesse, respecter les déviations mises en place et ne s'engager sous aucun prétexte sur une voie immergée.
- Éviter de téléphoner et d'utiliser les appareils électriques.
- Signaler les départs de feux
- Mettre les biens et les personnes en sécurité dans les zones inondables

La préfecture de l'Hérault a mis en place un numéro vert : 0811 000 634

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Météo Inondations Intempéries
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7774564946
VIDÉO - L'Hérault en alerte rouge, Montpellier sous les eaux
VIDÉO - L'Hérault en alerte rouge, Montpellier sous les eaux
Frappé à nouveau par des pluies diluviennes, l'Hérault a été placé en vigilance rouge jusqu'à mardi 10 heures. La région de Montpellier est sous les eaux depuis le début de l'après-midi.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/intemperies-la-prefecture-de-l-herault-place-le-departement-en-alerte-rouge-7774564946
2014-09-29 16:07:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/FS2lXgtGGj1z9APWkc1ipw/330v220-2/online/image/2014/0929/7774573128_la-lez-est-largement-sortie-de-son-cours-d-eau-dans-la-region-de-montpellier-lundi-29-septembre-2014.jpg