2 min de lecture Le journal

Incident raciste à Paris : trois supporters de Chelsea interdits de stade

REPLAY – Chelsea a temporairement interdit de stade trois de ses supporteurs, soupçonnés d'implication dans l'incident raciste survenu mardi dans le métro parisien.

Pacaud 245x300 RTL Grand Soir Christophe Pacaud
>
Incident raciste à Paris : trois supporters de Chelsea interdits de stade Crédit Média : Christophe Pacaud,Agnès Bonfillon | Durée : | Date : La page de l'émission
Christophe Pacaud
Christophe Pacaud et Agnès Bonfillon

Dans un communiqué publié ce jeudi soir, le club de Chelsea a annoncé qu’il avait temporairement suspendu de stade trois de ses supporters. Ces derniers sont soupçonnés d’avoir participé à l’incident raciste qui a éclaté dans le métro parisien mardi, avant la rencontre PSG-Chelsea, en 8ème de finale aller de la Ligue des champions (1-1).

"S'il s'avère qu'il y a suffisamment de preuves de leur implication dans l'incident, le club prononcera une interdiction à vie à leur encontre", a précisé le club londonien. Dans un même temps, Chelsea a remercié les nombreux fans qui ont répondu à l'appel à témoins, et a assuré qu'il collaborerait avec l'enquête en cours à Paris.

Le gouvernement n'est pas tombé, la loi Macron adoptée

La motion de censure déposée par la droite a été largement rejetée ce jeudi par l'Assemblée nationale. En effet, 234 députés ont voté la motion si 289 voix étaient requis pour l'approuver. Le gouvernement Manuel Valls restera donc en place et la loi Macron est adoptée en première lecture après le recours à l'article 49-3.

Le chef du gouvernement s'est félicité du résultat en déclarant que "rien n'arrête le mouvement de la reforme". Après avoir passé l'hémicycle, le projet de loi sur la "croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques" devra être examiné par le Sénat en début avril.

La Yemenia condamnée à verser des dommages et intérêts

À lire aussi
logement
Les infos de 8h - Toulouse : Roland revient pour la première fois dans sa maison "dévastée"

Plus de cinq ans après le crash d'un vol Yemenia près des Comores, le tribunal d’Aix-en-Provence a condamné la compagnie aérienne à verser plus de 30 millions d'euros de dommages et intérêts aux quelques 500 ayant-droits des victimes.

Rappelons que le 30 juin 2009, l'Airbus A310 de la Yemenia Airways, parti de Sanaa au Yémen et qui transportait de nombreux voyageurs français, s'est abîmé en mer au large des Comores. Sur les 153 passagers, seule Bahia Bakari, une adolescente âgée à l'époque de 13 ans, a survécu.

Grippe : Marisol Touraine déclenche le plan Orsan

La ministre de la Santé Marisol Touraine a déclenché, à l'échelle nationale, le plan ORSAN d'organisation de l'offre de soins en situations sanitaires exceptionnelles. Ce déclenchement doit permettre de répondre à l'ampleur de l'épidémie de grippe saisonnière, qui a déjà touché plus de 2 millions de personnes.

245 nouveaux cas graves de grippe ont été hospitalisés en réanimation la semaine dernière, portant à 728 le nombre total de cas graves répertoriés depuis le 1er novembre dernier. 72 d'entre eux ont abouti à des décès.

RTL vous recommande
Lire la suite
Le journal
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants