1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Inceste : le neveu de Gérard Louvin porte plainte contre le producteur et son mari
1 min de lecture

Inceste : le neveu de Gérard Louvin porte plainte contre le producteur et son mari

Le neveu de Gérard Louvin accuse son oncle et le mari de celui-ci, Daniel Moyne, de viols et complicité de viols lorsqu'il était adolescent.

Gérard Louvin est accusé par son neveu de complicité de viol sur mineur.
Gérard Louvin est accusé par son neveu de complicité de viol sur mineur.
Crédit : Jean-Pierre Clatot/AFP
Inceste : le neveu de Gérard Louvin porte plainte contre lui et son compagnon
01:37
Alice Moreno

Le silence continue de se fendre sur l'inceste. Après les révélations de Camille Kouchner concernant son frère jumeau, c'est un homme de 48 ans, Olivier A., qui a porté plainte le 8 janvier contre son oncle, le célèbre producteur de télévision Gérard Louvin, l'homme de Sacrée soirée, et surtout le mari de ce dernier, Daniel Moyne, pour des faits de viols et complicité.

Le plaignant reproche à son oncle de l'avoir jeté dans les griffes de celui qui était à l'époque son compagnon. Dans les années 80, Olivier n'avait qu'une dizaine d'années et il allait parfois dormir chez son oncle Gérard Louvin et son compagnon. Mais à l'heure du coucher, il se serait retrouvé seul plusieurs fois avec Daniel Moyne. Cet homme lui aurait imposé des caresses sur le sexe, des masturbations, jusqu'à le forcer à lui faire des fellations.

Les deux mis en cause démentent formellement ces accusations. "Il a toujours été proche de son neveu, il lui a rendu des services, lui a donné du travail, ils étaient extrêmement proches, donc Gérard Louvin est effondré, atterré, il est jeté en pâture aux médias", dit l'avocat du producteur Me Christophe Ayela. Il évoque un chantage : le plaignant aurait réclamé 750.000 euros au couple, sans quoi il les calomnierait. 

Les deux hommes ont déjà été auditionnés dans les années 2010 pour des soupçons d'abus sur leur fils adoptif. L'enquête avait été classée sans suite. Quant aux faits dénoncés par Olivier A., ils sont sous le coup de la prescription.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/