1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Incendie à Berre : les enquêteurs cherchent un lien avec le vol des explosifs militaires de Miramas
2 min de lecture

Incendie à Berre : les enquêteurs cherchent un lien avec le vol des explosifs militaires de Miramas

REPLAY - L'enquête qui privilégie la piste criminelle se dirige également vers le vol des explosifs militaires de la base de Miramas, afin de déterminer si un lien existe entre les deux affaires.

L'incendie suite aux explosions des cuves du site pétrochimique de l'étang de Berre
L'incendie suite aux explosions des cuves du site pétrochimique de l'étang de Berre
Crédit : AFP
Les enquêteurs privilégient la piste criminelle pour expliquer les explosions de l'étang de Berre
01:25
Etienne Baudu & Julien Quelen

L'origine du gigantesque incendie qui a eu lieu ce mardi sur le site pétrochimique de l'étang de Berre dans les Bouches-du-Rhône n'a pour le moment pas été identifiée. L'enquête qui a démarré suite aux neuf heures de travail des pompiers qui sont finalement parvenus à éteindre le feu, se dirige toutefois vers la piste criminelle qui privilégie le parquet. Les premiers éléments de l'enquête ne laissent pas beaucoup de place à la coïncidence concernant les deux explosions simultanées qui ont eu lieu dans la nuit de lundi à mardi. 

C'est une enquête de flagrance qui a été ouverte pour des faits de "destruction par incendie de biens d'autrui" et la piste d'un acte de malveillance est donc bien prise en compte. À l'heure actuelle un fait seulement, celui de l'explosion, semble désormais acquis, comme en témoigne une habitante de la commune voisine de Rognac. "Comme j'ai le sommeil très léger, j'ai entendu un 'boom'. Je me suis dit que c'était quelqu'un qui faisait sauter quelque chose. J'ai compris ensuite quand j'ai vu, on voyait les flammes", explique la femme au micro de RTL

Plusieurs explications possibles

Deux cas de figure peuvent tout de même expliquer l'enchaînement des événements : une explosion accidentelle liée à une poche de gaz qui éclate alors que l'incendie fait déjà rage, ou bien une explosion volontaire, ce que les experts de l'institut de recherche criminelle de la gendarmerie vont désormais tenter de déterminer. Quoi qu'il en soit, les bacs ne peuvent avoir pris feu tous seuls, mais un court-circuit pourrait également être à l'origine du sinistre. 

Cependant, une troublante coïncidence vient faire pencher la balance en faveur de l'hypothèse criminelle. En effet les deux explosions ont eu lieu simultanément sur deux cuves éloignées l'une de l'autre, un 14 juillet, jour de la fête nationale. Enfin, les enquêteurs abordent une dernière interrogation afin de savoir s'il y a ou non un lien avec le vol d'explosifs il y a dix jours sur le site militaire de Miramas, à quelque 25 kilomètres du site pétrochimique de l'étang de Berre. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/