1 min de lecture Santé

Ibuprofène, aspirine... Quels médicaments nuisent aux femmes enceintes ?

L'agence du médicament rappelle les dangers de certains produits contre la douleur, qui peuvent avoir des conséquences sur le fœtus.

Une jeune femme enceinte de 5 mois (illustration).
Une jeune femme enceinte de 5 mois (illustration). Crédit : NICOLAS MESSYASZ/SIPA
François Quivoron
François Quivoron
et AFP

L'agence du médicament lance un appel aux femmes enceintes pour les informer du danger pour leur foetus provoqué par la prise de certains médicaments contre la douleur ou la fièvre, comme l'ibuprofène. Selon l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), trop de femmes enceintes continuent à prendre ces médicaments qui leur sont pourtant formellement contre-indiqués à partir du 6e mois de grossesse en raison de leur toxicité pour le futur bébé

L'ANSM dresse ainsi une liste des médicaments dangereux et cite les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) tels l'ibuprofène, le plus utilisé en France, et bien d'autres comme le kétoprofène (dont le Ketum) ou le diclofénac (Voltarène et autres noms), et même l'aspirine (à une dose supérieure à 100 mg par jour). Tous ces médicaments sont contre-indiqués à partir du début du 6e mois de grossesse, quelle que soit la durée du traitement et la voie d'administration (voie orale, injectable, cutanée...), explique l'ANSM.

Entre 5.000 à 8.000 femmes enceintes par an, selon les données de l'Assurance maladie, sont exposées. Ces médicaments peuvent en effet être toxiques pour le fœtus, même après une seule prise, avec un risque d'atteintes rénales et cardio-pulmonaires pouvant être irréversibles voire mortelles pour le fœtus ou le nouveau-né.

À lire aussi
Un moustique (illustration). été
Moustiques : quelles sont les solutions les plus efficaces pour s'en protéger ?

Des alternatives médicamenteuses et non médicamenteuses existent, ajoute l'agence sanitaire qui met en ligne des documents Questions/Réponses à destination du grand public.D'une façon générale, tout traitement médicamenteux doit être réévalué pendant la grossesse. Et, "jusqu'au 5e mois de grossesse, les AINS ne doivent être utilisés que lorsqu'ils sont indispensables, à la dose efficace la plus faible et pendant la durée la plus courte", ajoute l'ANSM.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Enceinte Bébé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786947731
Ibuprofène, aspirine... Quels médicaments nuisent aux femmes enceintes ?
Ibuprofène, aspirine... Quels médicaments nuisent aux femmes enceintes ?
L'agence du médicament rappelle les dangers de certains produits contre la douleur, qui peuvent avoir des conséquences sur le fœtus.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/ibuprofene-aspirine-quels-medicaments-nuisent-aux-femmes-enceintes-7786947731
2017-01-27 09:51:02
https://cdn-media.rtl.fr/cache/_JUDfEo-QLl7SlTYjjJ0wQ/330v220-2/online/image/2016/0310/7782301611_une-jeune-femme-enceinte-de-5-mois-illustration.jpg