1 min de lecture Hôpitaux

Hôpitaux : objectif zéro erreur médicale aux urgences

Six établissements de l'AP-HP, l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris, ont mis en place un protocole particulier pour diminuer le nombre d'erreurs médicales aux urgences.

Christophe Pacaud L'invité du Grand Soir Christophe Pacaud
>
Hôpitaux : objectif zéro erreur médicale aux urgences Crédit Image : LOIC VENANCE / AFP | Crédit Média : Agnès Bonfillon,Christophe Pacaud | Durée : | Date : La page de l'émission
Agnès Bonfillon
Agnès Bonfillon et Christophe Pacaud

Le nombre d'erreurs médicales graves dans les services d'urgences a certes diminué, mais on peut encore aller plus loin, faire mieux. Six établissements de l'AP-HP, l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris, ont mis en place un protocole particulier dans cette optique. "C'est plus de concertations ou des concertations tout court, parce qu'il était fréquent qu'il n'y en ait pas du tout", explique Yonathan Freund, médecin urgentiste à la Pitié-Salpêtrière et l'un des porteurs du projet.

"On a voulu créer ces échanges d'informations [sur les patients]", car le médecin est souvent seul avec les malades, ne disposant d'aucune équipe pour lui transmettre de renseignements, déplore le médecin. Et d'expliquer : "Il faut aller vite, donc on n'a pas le temps de discuter des malades avec nos collègues. Mais en fait, on a complètement le temps, il suffit de le faire de manière protocolisée, avec un mode de fonctionnement bien établi", le but du projet.

Des mesures qui fonctionnent et qui ont permis la réduction "de 40% le risque d'erreurs médicales aux urgences", se félicite Yonathan Freund au micro de RTL, passant de 10% à 6% d'erreurs médicales. Ces dernières sont "diverses" : retards, fracture qui n'est pas vue, mauvaise posologie ou encore des procédures non-indiquées, détaille le médecin.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Hôpitaux Médecins Urgences
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants