2 min de lecture Consommation

Évian, la Révolution et sa source "miraculeuse"

1789, la France est en ébullition. La Révolution déstabilise les représentants de la monarchie et oblige ceux qui le peuvent à fuir. Hors du royaume, l’un de ces nobles va changer le destin de la marque d’eau Évian.

Micro RTL générique Il était une marque Anaïs Bouissou
>
Il était une marque du 16 août 2019 Crédit Image : JEAN-PIERRE CLATOT / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Anais Bouissou
Anaïs Bouissou édité par Paul Turban

En 1789, les événements s’accélèrent : convocation des États généraux, émeutes dans Paris, prise de la Bastille, contestations partout en France et remise en cause des pouvoirs du roi. Autour de Louis XVI, les proches sentent le vent de la Révolution qui souffle sur le royaume, et les nobles commencent à fuir vers l’Angleterre, les Pays-Bas ou encore l’Allemagne.

Parmi eux, un marquis nommé Jean-Charles de Laizer. "Le marquis ne va pas très bien, explique Jérôme Tubiana, spécialiste de l’histoire d’Évian. D’abord, il y avait des châteaux qui ont été brûlés, donc il avait des raisons de se mettre à l’abri. Et ensuite, il souffrait de coliques néphrétiques. Le médecin dit : 'il y a une station qui appelle Amphion-les-Bains et qui fait partie du duché de Savoie', qui ne faisait pas partie du royaume".

Le marquis de Laizer se rend donc dans le duché de Savoie et pour suivre sa cure, il s’installe à quelques kilomètres d’Amphion, dans le petit hameau d’Évian. "Le marquis de Laizer arrive à Évian et il commence son traitement, raconte l'historien. Il est désespéré car au bout de 10 jours, il a plutôt plus mal qu’avant. Le marquis de Laizer commence à boire l’eau de monsieur Cachat et en quelques jours, sa douleur, sa souffrance, disparaît." 

Le début d'un succès

Une fois guéri, le marquis de Laizer s’installe à Genève et ne tarit pas d’éloges sur sa source miraculeuse. "Personne ne connaissait cette source de monsieur Cachat, rappelle Jérôme Tubiana. Il est enchanté tout à coup de voir tous ces notables de Genève qui viennent prendre de l’eau à sa source. En 1806, il construit une première buvette d’Évian. Les gens des alentours viennent avec des pots en grès, ils les remplissent d’eau fraîche. C’est connu dans la région de Genève au sens large."

À lire aussi
(Illustration) cuisine
Le pain, l'aliment rassurant !

À la fin du XIXe siècle, le rattachement du duché de Savoie et la construction d’une ligne de chemin de fer Paris-Genève font d’Évian une station à la mode. Viennent à la fois les lords anglais et les maharajas des Indes. À partir des années 1950, Évian sera davantage connue pour ses bouteilles d’eau et ses publicités associant des bébés. Mais la ville n’a pas oublié celui qui l’a fait connaitre, car il existe encore aujourd’hui une rue au nom de Jean-Charles de Laizer.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Consommation Eau Histoire de France
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7798175751
Évian, la Révolution et sa source "miraculeuse"
Évian, la Révolution et sa source "miraculeuse"
1789, la France est en ébullition. La Révolution déstabilise les représentants de la monarchie et oblige ceux qui le peuvent à fuir. Hors du royaume, l’un de ces nobles va changer le destin de la marque d’eau Évian.
https://www.rtl.fr/actu/conso/evian-la-revolution-et-sa-source-miraculeuse-7798175751
2019-08-16 08:16:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/jJu0h1C0OUbafQlZ9phW7A/330v220-2/online/image/2019/0812/7798175753_l-eau-d-evian-illustration.jpg