2 min de lecture Harcèlement

Harcèlement de rue : Sophie de Menthon crée une véritable polémique sur Twitter

REVUE DE TWEETS - La cheffe d'entreprise, qui a souhaité distinguer le harcèlement de rue et les sifflements, a déclenché une véritable polémique sur Internet.

Sophie de Menthon, une cheffe d'entreprise
Sophie de Menthon, une cheffe d'entreprise Crédit : MARTIN BUREAU / AFP
ClaireGaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

Où commence le harcèlement ? Le sujet est sur le devant de la scène alors qu'Ernestine Ronai, membre du Haut conseil à l'Égalité entre les femmes et les hommes, remet ce jeudi des recommandations au gouvernement pour que cesse le harcèlement dans les transportsSophie de Menthon, cheffe d'entreprise et président du mouvement Ethic, a lancé un débat en distinguant notamment le sifflement du harcèlement. "100% des femmes seraient harcelées quotidiennement. Ne pas tout confondre : être sifflée dans la rue est plutôt sympa !", a-t-elle écrit sur Twitter.

Un message qui a déclenché une véritable fureur sur le réseau social. En première ligne ? La secrétaire d'État à la Famille, Laurence Rossignol, est apparue très remontée après ce message alors que 100% des femmes se disent "importunées, suivies ou agressées dans le bus, le tram, le métro ou le RER", selon un sondage que s'est procuré Le Parisien. "Elle cherche quoi la petite dame avec ce tweet ? Une polémique avec les femmes ou la reconnaissance des beaufs ?", a-t-elle notamment invectivé.

Si la secrétaire d'État chargée des Droits des Femmes, Pascale Boistard, a appelé à ce que "chacun se mobilise pour faire reculer le harcèlement dans les transports plutôt que de légitimer ces violences", de nombreux internautes ont vivement dénoncé le message de Sophie de Menthon.

À lire aussi
La marche pour le climat à Strasbourg le dimanche 27 janvier 2019 manifestations
Limoges : harcelée à cause d'une pancarte qui comportait son numéro de téléphone

"Être traitée comme un objet", "crise de la soixantaine" ou "domination masculine" sont notamment des propos qui reviennent sur le réseau social pour critiquer celle qui est devenue une cible ce jeudi 16 avril.

Certains utilisateurs de Twitter ont profité de cette actualité et de ce débat pour faire resurgir certains messages plus anciens. Dans le conflit opposant Nafissatou Diallo à Dominique Strauss-Khan, Sophie de Menthon avait pris une position plus que surprenante alors que l'ancien patron du FMI était soupçonné de viol. Elle avait alors publié un message dans lequel elle disait que "c'était mieux que de se faire violer gratos" alors que l'employée du Sofitel avait touché 1,5 millions de dollars selon les premiers chiffres publiés en janvier 2013

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Harcèlement Laurence Rossignol Polémique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7777387303
Harcèlement de rue : Sophie de Menthon crée une véritable polémique sur Twitter
Harcèlement de rue : Sophie de Menthon crée une véritable polémique sur Twitter
REVUE DE TWEETS - La cheffe d'entreprise, qui a souhaité distinguer le harcèlement de rue et les sifflements, a déclenché une véritable polémique sur Internet.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/harcelement-de-rue-sophie-de-menthon-cree-une-veritable-polemique-sur-twitter-7777387303
2015-04-16 18:17:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/f0wqw3qi-j3D3Hy8IiYrsQ/330v220-2/online/image/2015/0416/7777387315_sophie-de-menthon-une-cheffe-d-entreprise.jpg