1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Guerre en Ukraine : des milliers de manifestants défilent en France pour soutenir le pays
2 min de lecture

Guerre en Ukraine : des milliers de manifestants défilent en France pour soutenir le pays

Plus de 40.000 personnes ont manifesté samedi 5 mars à Paris, Nantes, Montpellier ou encore Marseille pour réclamer la fin de la guerre en Ukraine.

Une manifestation contre l'invasion militaire russe de l'Ukraine a eu lieu place de la République à Paris, le 5 mars 2022.
Une manifestation contre l'invasion militaire russe de l'Ukraine a eu lieu place de la République à Paris, le 5 mars 2022.
Crédit : Sameer Al-DOUMY / AFP
Une manifestation contre l'invasion militaire russe de l'Ukraine a eu lieu place de la République à Paris, le 5 mars 2022.
Comme la semaine précédente, des milliers de personnes se sont retrouvées à Paris pour manifester leur soutien à l'Ukraine.
Certains manifestants se sont enroulés dans des drapeaux ukrainiens.
Et d'autres étaient venus avec des pancartes, notamment pour appeler l'Ukraine à "résister" face aux Russes
Toujours à Paris, où les manifestants ont voulu porter les couleurs de l'Ukraine pour montrer leur soutien.
Les manifestants étaient au total 41.600 dans toute la France.
D'autres manifestations se sont tenues dans le reste de la France, comme ici à Nantes.
À Marseille, un manifestant a appelé à "fermer le ciel de l'Ukraine".
Pendant qu' à Montpellier, un autre réclamait l'entrée de l'Ukraine dans l'Union européenne.
119 manifestations ont été comptabilisées sur l'ensemble du territoire.
Une manifestation contre l'invasion militaire russe de l'Ukraine a eu lieu place de la République à Paris, le 5 mars 2022. Crédits : Sameer Al-DOUMY / AFP
Comme la semaine précédente, des milliers de personnes se sont retrouvées à Paris pour manifester leur soutien à l'Ukraine. Crédits : Sameer Al-DOUMY / AFP
Certains manifestants se sont enroulés dans des drapeaux ukrainiens. Crédits : Amaury Cornu / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
Et d'autres étaient venus avec des pancartes, notamment pour appeler l'Ukraine à "résister" face aux Russes Crédits : Myriam Tirler / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
Toujours à Paris, où les manifestants ont voulu porter les couleurs de l'Ukraine pour montrer leur soutien. Crédits : LAURE BOYER / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP
Les manifestants étaient au total 41.600 dans toute la France. Crédits : Mustafa Sevgi / ANADOLU AGENCY / Anadolu Agency via AFP
D'autres manifestations se sont tenues dans le reste de la France, comme ici à Nantes. Crédits : Loic VENANCE / AFP
À Marseille, un manifestant a appelé à "fermer le ciel de l'Ukraine". Crédits : Christophe SIMON / AFP
Pendant qu' à Montpellier, un autre réclamait l'entrée de l'Ukraine dans l'Union européenne. Crédits : Jeanne Mercier / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
119 manifestations ont été comptabilisées sur l'ensemble du territoire. Crédits : Magali Cohen / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
1/1
Nathan Bocard & AFP - édité par Florine Boukhelifa

Dix jours après le début de l'offensive russe, des manifestations de soutien au peuple ukrainien se sont tenues samedi 5 mars dans plusieurs villes de France. À Paris notamment, où 15.000 personnes s'étaient déjà rassemblées le week-end précédent.

Des fumigènes jaunes, d'autres bleus, des drapeaux ukrainiens et des pancartes contre la guerre, la place de la République a de nouveau accueilli des milliers de manifestants. "Je pense qu'il faut qu'on soit présent et solidaire avec l'Ukraine (...) Si on était dans la même situation, on aimerait que les autres pays aient la même réaction", explique Georges, qui a fait une heure de route pour venir manifester et se dit "prêt à accueillir une famille ukrainienne".

"J'ai l'impression de revivre exactement le même scénario qu'il y a une trentaine d'années", regrette Jasna Dragicevic. Cette Bosniaque, qui a subi la guerre dans son pays en 1992, se souvient que celui-ci "s'est retrouvé comme l'Ukraine, c'est à dire seul, abandonné". Face à ces douloureux souvenirs, "je ne veux pas que les Ukrainiens vivent ça, que les enfants deviennent orphelins de leur père".

Katia est ukrainienne et la mobilisation de samedi l'a beaucoup émue. "On voit que beaucoup de gens soutiennent l'Ukraine, ça fait plaisir", constate la jeune femme de 20 ans, la voix pleine d'émotion, venue aussi pour rappeler que "cette guerre est voulue par Vladimir Poutine" et non les Ukrainiens.

Guerre en Ukraine : des milliers de manifestants défilent en France pour soutenir l'Ukraine
RTL Soir Week-End
Découvrir l'émission

Plus de 40.000 personnes dans les rues

À lire aussi

Au total, 41.600 personnes ont participé à 119 manifestations dans tout le pays, a dénombré le ministère de l'Intérieur. À Lyon, quelques centaines de personnes se sont rassemblées place Bellecour pour exprimer leur soutien au président Volodymyr Zelensky et à sa population, soumise dans plusieurs villes aux bombardements de l'armée de Moscou.

"C'est une attaque de la démocratie, de la liberté. On voit qu'il n'y a pas de cessez-le-feu, les négociations n'avancent pas donc je suis assez pessimiste", a confié Sébastien Mourrain, 45 ans. Non loin de lui, Marie-Line, 64 ans, qui n'a pas souhaité révéler son patronyme, s'est inquiétée d'une situation qui "peut basculer tellement vite". "Je pensais que la diplomatie arriverait à résoudre les choses mais après ce qui s'est passé à la centrale nucléaire, ça commence à me faire vraiment peur".

Parmi les 500 manifestants, selon la préfecture, réunis sur le Vieux-Port à Marseille, Natalia, une Ukrainienne de 56 ans qui préfère ne pas donner son nom de famille, a lancé un appel aux dons pour aider la population. "On a besoin de gants, de bonnets et de médicaments pour nos soldats, en priorité", a-t-elle souligné en exhortant les pays de l'Otan à "fermer le ciel de l'Ukraine".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/