1 min de lecture Société

Grippe : "Les hôpitaux sont à un point de saturation", déplore le président de Samu-Urgences

REPLAY - Marisol Touraine, la ministre de la Santé, a déclenché le plan sanitaire Orsan afin de désengorger les hôpitaux et les urgences, surchargés ces derniers jours.

Julien Sellier RTL Petit Matin Julien Sellier iTunes RSS
>
Grippe : "Les hôpitaux sont à un point de saturation", déplore le président de Samu-Urgences Crédit Image : MARIO TAMA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Crédit Média : Sina Mir | Durée : | Date : La page de l'émission
sina mir presente immersions sur rtl
Sina Mir
et La rédaction numérique de RTL

Le ministère de la Santé décide de passer à la vitesse supérieure pour faire face à une épidémie de grippe de grande ampleurDeux millions de malades ont déjà été recensés cet hiver. Les proies prioritaires du virus sont les petits et les seniors. Il y a eu 72 morts ces derniers mois. Le plan sanitaire Orsan est déclenché par Marisol Touraine. Cela veut dire une mobilisation des médecins libéraux pour désengorger les hôpitaux et les urgences, surchargés ces derniers jours.

Des patients âgés ayant des problèmes repiratoires

La semaine dernière, il y a eu 600.000 cas de grippe un peu partout dans le pays. Le président de Samu-Urgences, le docteur François Braun, attendait cette mesure gouvernementale avec impatience. "C'était nécessaire pour donner des outils supplémentaires aux établissements pour réussir à trouver des lits d'hospitalisation pour nos patients. On constate que les hôpitaux sont à un point de saturation. Nous voyons une forte augmentation de patients âgés avec des problèmes respiratoires, souvent graves", explique-t-il.

Depuis deux semaines, les hôpitaux ont mis en place un système qui permet de trouver quelques lits. Mais selon le président de Samu-Urgences, ce système a rapidement montré ses limites. "Avec ces nouvelles mesures, j'espère qu'ils feront face à la situation", ajoute-t-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Santé Hôpitaux
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants