2 min de lecture Réforme des retraites

Grève RATP et SNCF : le "lundi noir" tant redouté aura-t-il lieu ?

La grève reconductible dans les transports telle que l'ont connue les Français le 5 décembre "est terminée", promet le secrétaire d'État aux Transports Jean-Baptiste Djebbari.

Une rame de métro de la RATP (illustration)
Une rame de métro de la RATP (illustration) Crédit : AFP / JACQUES DEMARTHON
Félix Roudaut
Félix Roudaut
et AFP

Les Franciliens pourront-ils prendre les transports en commun sereinement lundi 17 février 2020, alors que les syndicats ont appelé à une "journée morte" pour protester contre la réforme des retraites ? A priori oui. Car selon les prévisions de la RATP publiées samedi, le trafic sera normal sur les tronçons du RER dépendant d'elle (lignes A et B) ainsi que sur les réseaux de bus et de tram. Du côté du métro, le trafic sera quasi normal sur la plupart des lignes mais des perturbations seront à prévoir sur les lignes 2, 5 et 12, qui circuleront malgré tout, précise la RATP.

La grève dans les transports parisiens "sera peu suivie" avec un trafic "normal à la SNCF" et "normal ou quasi normal à la RATP", a indiqué dimanche sur BFMTV le secrétaire d'État aux Transports Jean-Baptiste Djebbari. "La grève reconductible telle que nous l'avons connue début décembre est effectivement terminée" et la journée de mobilisation prévue le 20 février, "sera très certainement à l'image de demain", a-t-il estimé.

Les prévisions trafic de la RATP
Les prévisions trafic de la RATP Crédit : Capture d'écran / RATP

La réforme des retraites, "c'est toujours 'Non!'"

Les organisations syndicales espèrent un "lundi noir" dans les transports lundi 17 février, jour du début de l'examen en séance par les députés du projet de loi de réforme.  "Une journée morte dans les transports avec l'unité d'appel SNCF-RATP a du sens pour rappeler à ce gouvernement que c'est toujours 'Non!'" au projet de système de retraite par points", souligne dans un communiqué le syndicat de cheminots, qui "s'engagera également dans la journée d'appel interprofessionnel du 20 février", expliquait lundi le secrétaire général de FO-Cheminots, cinquième syndicat à la SNCF, Philippe Herbeck.

Le mouvement a été lancé par le pôle traction de l'Unsa-RATP jeudi 6 février, rejoint le lendemain par les syndicats SUD, FO et Solidaires mais pas par la CGT-RATP, deuxième organisation syndicale au sein de la régie. Cette dernière a estimé que le 17 février "date symbolique dans l'agenda parlementaire, n'est pas propice à l'élargissement des luttes et des grèves dans les autres secteurs du pays". 

À lire aussi
Philippe Martinez coronavirus
Les infos de 7h30 - Suspension de la réforme des retraites : "C'était le minimum", pour Martinez

Elle préfère donc faire grève le 20 février, date de la prochaine journée nationale interprofessionnelle de grèves et de manifestations fixée par l'intersyndicale au niveau national (CGT, FO, Solidaires et des organisations de jeunesse). 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Réforme des retraites Société Transports
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants