2 min de lecture Santé

L'alcool contribuerait au développement de certains cancers, selon une étude

Des chercheurs britanniques ont publié une étude parue dans la revue scientifique "Nature", où un lien établit que l'alcool provoquerait sur notre organisme des mutations génétiques qui augmenteraient les risques de développement de certains cancers.

Un verre d'alcool (illustration).
Un verre d'alcool (illustration). Crédit : AFP
lucie valais
Lucie Valais
Journaliste

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, c'est un fait. Et les liens entre les boissons contenant de l'éthanol et le cancer se resserrent. Une équipe de chercheurs britanniques publie une étude parue dans le magazine scientifique anglais Nature. 

Cette dernière indique que la consommation d'alcool entraîne des mutations génétiques des cellules souches et des dommages irréversibles à l'ADN. L'étude montre qu'en modifiant les molécules ADN des cellules souches, la consommation d'alcool aurait pour conséquence le développement de certains cancers. 

"La façon dont l'alcool nous cause des dommages est controversée", explique le professeur Ketan Patel, qui dirige les travaux du laboratoire de biologie moléculaire du CRM à Cambridge à l'origine de l'étude, au site The Guardian. "Ce rapport fournit des preuves très solides qui montrent que l'alcool provoque des dommages à l'ADN, y compris aux cellules souches indispensables qui vont fabriquer des tissus", détaille le scientifique.

À lire aussi
La cigarette est toujours à l'origine d'un décès sur huit en France santé
Journée sans tabac : patchs, thérapies, applis... Les conseils pour arrêter de fumer

En cause, une molécule appelée acétaldéhyde, présente dans l'alcool, qui endommagerait l'ADN dans les cellules - un constat déjà établi par d'anciennes études - causant des dégâts irréparables si la molécule n'est pas détruite par les défenses naturelles.

C'est bien plus grave qu'une simple gueule de bois

Professeure Linda Bauld, experte en prévention du cancer
Partager la citation

"Il est important de se rappeler que les systèmes d'élimination de l'alcool et de réparation de l'ADN ne sont pas parfaits. L'alcool peut provoquer un cancer de différentes façons, même chez les personnes dont les mécanismes de défense sont intacts, explique le professeur Ketan Patel. Le sang a un mécanisme de contrôle de la qualité très exigeant pour se débarrasser de tout ce qui est endommagé. Cela expliquerait pourquoi les alcooliques ont tendance à devenir anémiques."

En France, le cancer est la première cause de mortalité chez l'homme, et la seconde chez la femme. 385.000 nouveaux cas de cancers ont été recensés en 2015 en France, d'après les chiffres de La Ligue contre le Cancer.

"Cette recherche met en évidence les dommages que l'alcool peut causer à nos cellules. C'est bien plus grave qu'une simple gueule de bois", conclut la professeure Linda Bauld, experte britannique en prévention du cancer.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Alcool Cancer
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791708475
L'alcool contribuerait au développement de certains cancers, selon une étude
L'alcool contribuerait au développement de certains cancers, selon une étude
Des chercheurs britanniques ont publié une étude parue dans la revue scientifique "Nature", où un lien établit que l'alcool provoquerait sur notre organisme des mutations génétiques qui augmenteraient les risques de développement de certains cancers.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/grande-bretagne-etude-alcool-revue-nature-dommages-adn-cancer-7791708475
2018-01-05 18:42:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/jFk5WxJ0cwjm3UZQnoECqw/330v220-2/online/image/2016/0626/7783854306_un-verre-d-alcool-illustration.jpg