3 min de lecture Paris

Budget, transports, logements... Les 5 annonces de Manuel Valls sur le Grand Paris

INFOGRAPHIE - Afin d'aider à la construction des nouvelles lignes de métro du Grand Paris, Manuel Valls a annoncé ce lundi une participation financière de l'Etat "sans précédent".

Manuel Valls à Berlin le 23 septembre 2014.
Manuel Valls à Berlin le 23 septembre 2014. Crédit : AFP / ODD ANDERSEN
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

C'est sur le site d'une future station du grand métro périphérique à Créteil que le Premier ministre a fait ces annonces, ce lundi 13 octobre 2014. Le Premier ministre s'est employé à dissiper les doutes qui entourent le projet du Grand Paris en promettant des engagements financiers "sans précédent" de l'Etat en faveur des nouvelles lignes de métro du Grand Paris.

1 - 140 millions d'euros suppplémentaires

"La Région Île-de-France se verra affecter, dans le cadre de la loi de finances pour 2015, 140 millions d'euros de recettes nouvelles, pour la réalisation du plan de mobilisation", a indiqué Manuel Valls, sans détailler pour autant les sources de ces fonds, alors que sont évoquées des hausses de la prise en compte des surfaces de parking dans la taxe sur les locaux à usage de bureaux, de commerce et de stockage ou encore de la taxe spéciale d'équipement.

Le Premier ministre a confirmé que l'Etat verserait 1,4 milliard d'euros à la région pour les transports dans le cadre du contrat de plan 2015-2020, ce que demandait le président de région Jean-Paul Huchon. "L'Etat a décidé de mobiliser des financements sans précédent. J'ai entendu, cher Jean-Paul Huchon, vos remarques, vos attentes, vos exigences même. Je vous confirme que l'Etat apportera 1,4 milliard d'euros à la mise en oeuvre du plan de mobilisation sur la période 2015-2020", a-t-il dit devant un parterre d'élus.

2- Fin du Grand Paris Express en 2024

Par ailleurs, la Société du Grand Paris "financera les études permettant l'accélération des projets structurants", a indiqué le Premier ministre, citant également comme projets d'"urgence" l'extension vers l'ouest du RER E, de la ligne 11 du métro vers l'est et l'aménagement des correspondances avec la nouvelle ligne.

Carte du projet de nouveaux transports collectifs en Ile-de-France
Carte du projet de nouveaux transports collectifs en Ile-de-France Crédit : iv, mlm/dmk / AFP
À lire aussi
L'attaque à l'arme blanche de ce vendredi 25 septembre 2020 a eu lieu devant les anciens locaux de Charlie Hebdo, où se trouve l'agence Premières Lignes. faits divers
Attaque à Paris : cinq nouvelles personnes placées en garde à vue

Le Premier ministre a par ailleurs confirmé des annonces déjà faites en Conseil des ministres début juillet, à savoir l'accélération des prolongements de la ligne 14 du métro parisien jusqu'aux aéroports de Roissy au nord et d'Orly au sud, ainsi que la liaison entre Orly et le plateau de Saclay au sud de Paris. L'objectif d'achèvement de ces volets du "Grand Paris Express" est désormais fixé à 2024, au lieu de 2027. Manuel Valls a également confirmé le nouveau calendrier de la liaison CDG Express vers Roissy, qui doit entrer en fonctionnement en 2023.

3- Suppression des conseils généraux de la métropole

Le Premier ministre a également estimé que la disparition des conseils généraux situés dans le périmètre de la Métropole du Grand Paris s'imposait "avec évidence". "Prenant acte" des propositions des élus franciliens pour faire évoluer le cadre législatif de la Métropole du Grand Paris, il a tenu à rappeler "que, dans la métropole, un nouveau mouvement sera(it) nécessaire, car la disparition des conseils généraux à l'horizon 2020 s'imposera ici sans doute plus qu'ailleurs avec évidence".

Cartographie de l'Ile-de-France avant 1964, de 1964 à nos jours et dans le futur avec le projet de la métropole du Grand Paris.
Cartographie de l'Ile-de-France avant 1964, de 1964 à nos jours et dans le futur avec le projet de la métropole du Grand Paris. Crédit : ahu/dmk, I.Vericourt/A-C.Huet / AFP

4- Cinq sites prioritaires pour le logement

Le Premier ministre a annoncé la désignation de cinq sites qui feront l'objet d'une implication directe de l'État pour accélérer la construction de logements en Île-de-France. Ces sites feront l'objet d'une opération d'intérêt national (OIN) d'un "genre nouveau", dite "multi-sites". Les OIN sont un outil juridique permettant à l'Etat de se substituer aux maires pour définir la politique d'urbanisme dans une zone donnée. Elles lui transfèrent notamment la responsabilité de délivrer les permis de construire. 

Ces cinq sites, situés à proximité immédiate de gares existantes ou futures, sont selon le dossier de presse de Matignon les suivants : territoires  du canal de l'Ourcq (Seine-Saint-Denis), territoires de la cité Descartes (Seine-Saint-Denis et Seine-et-Marne), Villejuif-Campus grand Parc (Val-de-Marne), Gennevilliers (Hauts-de-Seine), Louvres Puiseux (Val-d'Oise). Une quinzaine d'autres sites seront annoncés d'ici la fin de l'année

5 - La France candidate à l'Exposition universelle de 2025

Manuel Valls a également apporté son soutien au projet d'une candidature de la France à l'Exposition universelle 2025, "un grand projet métropolitain", susceptible selon lui de fédérer les énergies du Grand Paris. "Je vois dans la candidature à l'Exposition universelle 2025 une magnifique opportunité pour l'image dans le monde du Grand Paris et de la France", a déclaré le chef du gouvernement.

La maire de Paris, Anne Hidalgo, avait rappelé la semaine dernière son soutien à cette candidature, à l'occasion de l'inauguration du nouveau premier étage de la Tour Eiffel. Les candidatures pour l'organisation de l'expo universelle doivent être déposées en 2016 et le Bureau international des expositions prendra sa décision  en 2018. Une mission parlementaire chargée de mesurer l'intérêt d'une candidature doit rendre son rapport prochainement.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Paris Transports Manuel Valls
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants