1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Fraude : la SNCF annonce que le prix de l'amende passe de 35 à 50 euros
1 min de lecture

Fraude : la SNCF annonce que le prix de l'amende passe de 35 à 50 euros

La SNCF annonce la hausse du prix de l'amende et la multiplication des contrôles, afin de lutter plus efficacement contre la fraude.

Un TER SNCF (illustration)
Un TER SNCF (illustration)
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Fraude : la SNCF annonce que le prix de l'amende passe de 35 à 50 euros
01:05
Éric Vagnier

Quelle que soit sa destination finale, le fraudeur devra s'acquitter au minimum d'une amende de 50 euros contre 35 aujourd'hui et la régularisation du titre de transport à condition de payer tout de suite. Dans le cas contraire, le billet sera majoré et coûtera au minimum 100 euros.

Ne pas composter un billet acheté le jour-même coûtera 20 euros au lieu de 10 euros. Encore plus s'il a été réservé avant. La SNCF aura également accès aux fichiers nationaux du ministère de l'Intérieur pour retrouver les contrevenants qui donnent de fausses adresses.

Plus de contrôles

Sur les quais, les contrôles à l'embarquement ou débarquement vont, eux, se multiplier. "Nous demandons que reste possible l'accompagnement jusque dans le train des personnes, par exemple à mobilité réduite ou des enfants ou des bagages lourds", prévient toutefois le président de la Fédération nationale des associations d'usagers des transports, Jean Sivardière.

Les contrôleurs des TER devraient par ailleurs travailler de plus en plus souvent en brigades volantes, comme cela se fait déjà en Île-de-France. Les contrôles avec des agents en civil, donc moins repérables, vont, eux, devenir plus nombreux.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/