1 min de lecture François mitterrand

François Mitterrand et Anne Pingeot, anonymes amoureux sur l'Acropole

Le cliché fait l'actualité de ces derniers jours, avec la sortie d'une série de lettres du président à sa maîtresse, dans un ouvrage intitulé "Lettres à Anne".

Simon_245 Le Son de l'Image Simon Buisson iTunes RSS
>
François Mitterrand et Anne Pingeot, amoureux anonymes à Athènes Crédit Média : Simon Buisson | Durée : | Date : La page de l'émission
Simon Buisson
Simon Buisson et Clémence Bauduin

La photo a été prise dans les années 1970 et resurgit ce mois d'octobre 2016. Le grand public l'a découverte sur la couverture de L'Obs, à l'occasion de la publication de Lettre à Anne, la correspondance de François Mitterrand à son amour secret, Anne Pingeot. Un homme et une femme presque comme les autres. Le cliché a été saisi à Athènes. Un couple amoureux visite l'Acropole. Elle, de dos, le regarde. Lui, de profil, tourné vers elle, s'est arrêté entre deux marches du Parthénon.
 
Entre les colonnes de marbre se retrouvent une conservatrice de musée et un homme de lettres passionné par l'Antiquité, totalement épris l'un de l'autre. Deux anonymes. La photo est sans doute prise avec un Kodak Instamatic. Un peu vieillie, elle fait partie de la collection personnelle de François Mitterrand prêtée à Gallimard.

27 ans d'écart

Leur amour durera de 1962 à 1996. Un amour brûlant, passionnel. "Si une femme que j'aime, m'aime, alors mon courage est immense", écrivait François Mitterrand. "Pour la première fois, je sors de moi", confie-t-il aussi dans ses lettres. Pendant 34 ans, celui-ci noircit des pages et des pages sur des bloc-notes.
 
Lorsqu'ils se rencontrent, Anne n'a que 20 ans, lui en a 47. Sur la photo, elle le surplombe, mais la jeune femme issue de la grande bourgeoise auvergnate a tout sacrifié pour lui. La France découvre d'abord cette deuxième vie en 1994, puis le 12 janvier 1996, lorsque l'épouse officielle et la compagne secrète se retrouvent unies dans le deuil devant les caméras du monde entier. "La mort seule m'arrachera à vous", écrivait François Mitterrand à Anne Pingeot le 3 mai 1964. La mort aura en réalité réunit ses deux amours, ses deux vies.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
François mitterrand Amour
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants