1 min de lecture Saône-et-Loire

Fin des menus sans porc à Chalon : décision en fin de semaine

Le tribunal administratif de Dijon rendra "avant la fin de la semaine" sa décision sur l'arrêt des menus sans porc dans les cantines de Chalon-sur-Saône.

Le self d'une cantine scolaire (illustration).
Le self d'une cantine scolaire (illustration). Crédit : JEFF PACHOUD / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

La Justice rendra en fin de semaine sa décision sur le référé réclamant la suspension de la décision du maire (Les Républicains) de Chalon-sur-Saône Gilles Platret de mettre fin au menu sans porc dans les cantines de la ville. Gilles Platret avait annoncé mi-mars la fin dès la prochaine rentrée du menu de substitution au porc dans les cantines de la ville, déclenchant une vive polémique, y compris dans son propre camp.

Un recours en référé-suspension a été introduit devant le tribunal administratif de Dijon par la Ligue de défense judiciaire des musulmans, présidée par le controversé avocat Karim Achoui, connu pour avoir défendu plusieurs figures du grand banditisme. Gilles Platret a par ailleurs qualifié l'association de "polémiste" aujourd'hui sur son compte Twitter.

Traumatisme des enfants et viol de la laïcité

Selon Me Achoui, "un enfant serait extrêmement traumatisé si une côte de porc lui était servie et qu'il était obligé de la manger alors qu'il lui est répété dès le plus jeune âge que c'est un interdit alimentaire". Son confrère Me Jean-Baptiste Jacquenet-Poillot a pour sa part plaidé que cette décision "violait la laïcité", dont la "conception française est une laïcité d'intégration et non d'assimilation". Il a également estimé que le maire était "incompétent pour prendre cette décision de son propre chef".

À lire aussi
Le Creusot est situé dans le département de Saône-et-Loire faits divers
Les actualités de 6h30 - Une jeune fille échappe à la mort lors d'une fusillade

L'avocat de la mairie de Chalon, Me Philippe Petit, a rétorqué dans sa plaidoirie que "la laïcité était une abstention et non l'obligation positive de fournir à chacun ce qu'il attend pour l'exercice de son culte en exigeant des prestations différenciées". Me Petit a par ailleurs émis un "doute sur la recevabilité" du recours en raison du dépassement du délai de deux mois.

La décision du tribunal administratif doit être rendue "avant la fin de la semaine".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Saône-et-Loire Viande de porc Laïcité
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7779368055
Fin des menus sans porc à Chalon : décision en fin de semaine
Fin des menus sans porc à Chalon : décision en fin de semaine
Le tribunal administratif de Dijon rendra "avant la fin de la semaine" sa décision sur l'arrêt des menus sans porc dans les cantines de Chalon-sur-Saône.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/fin-des-menus-sans-porc-a-chalon-decision-en-fin-de-semaine-7779368055
2015-08-11 13:13:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/KJWm0kcgsenZLOTbZNU_3Q/330v220-2/online/image/2015/0623/7778845210_le-self-d-une-cantine-scolaire-illustration.jpg