2 min de lecture Bayonne

Fêtes de Bayonne : deux policiers pris à parti et légèrement blessés

Deux policiers ont été légèrement blessé après des agressions au cours de la dernière nuit des Fêtes de Bayonne.

L'ouverture des Fêtes de Bayonne, le 23 juillet 2014.
L'ouverture des Fêtes de Bayonne, le 23 juillet 2014.
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Les Fêtes ont beau s'être déroulées dans une ambiance calme, la cinquième et dernière nuit des festivités de Bayonne semble avoir été un peu plus agitée que les autres. En dehors de quelques dégradations de voitures, deux policiers ont été agressés à coup de poing et blessés légèrement, a-t-on appris lundi 28 juillet auprès de la préfecture. Les Fêtes de Bayonne ont attiré près d'un million de personnes dans les rues de la ville.

Six personnes ont été interpellées --quatre en lien avec ces agressions et deux avec des dégradations de véhicules-- et trois de ces personnes ont été placées en garde-à-vue, a précisé Patrick Dallennes, sous-préfet de Bayonne, à une correspondante de l'AFP. "Ces agressions n'ont entrainé que des blessures légères chez les fonctionnaires de police, sans interruption de service", a-t-il ajouté.

Ces agressions sont des faits assez contradictoires avec la tonalité générale des Fêtes, qui se sont déroulées dans une ambiance calme

Patrick Dallennes, sous-préfet de Bayonne
Partager la citation

Le parquet n'était pas joignable lundi en début de soirée sur les suites données aux gardes à vue. Les agressions des policiers, lors de trois faits distincts où les fonctionnaires ont été pris à partie ou ont reçus des coups de poing, "sont des faits assez contradictoires avec la tonalité générale des Fêtes, qui se sont déroulées dans une ambiance calme", a souligné le sous-préfet.

Au total, 161 personnes ont été admises dans des centres de secours

Sur le plan sanitaire, la préfecture a indiqué dans un communiqué qu'au cours de cette édition 2014 des Fêtes, 161 personnes ont été accueillies dans les différents centres de secours, situés au coeur des Fêtes et à l'hôpital, un nombre de prises en charge en augmentation par rapport à l'an dernier.

Les principales pathologies relevées sont notamment des traumatismes divers (89) --dont un jeune tombé d'une hauteur de 8 mètres des remparts de la ville, mais qui s'en est tiré avec quelques fractures-- ainsi que des états d'ébriété avancée (23). Par ailleurs, les sapeurs-pompiers ont procédé à 39 interventions sur la voie publique.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bayonne Fête Police
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants