1 min de lecture Polémique

Éric Zemmour : "L'héritage, une obsession française depuis la Révolution"

BILLET - Les querelles familiales autour de l'héritage de Johnny Hallyday passionnent les médias et les Français. C'est Mirabeau qui a bouleversé les règles en la matière. Un égalitarisme révolutionnaire qui n'a pas eu que des avantages.

Eric Zemmour et Nicolas Domenach On n'est pas forcément d'accord Éric Zemmour & Nicolas Domenach
>
Éric Zemmour : "L'héritage, une obsession française depuis la Révolution" Crédit Image : Julien Knaub / SIPA / RTL | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Eric Zemmour
Éric Zemmour et Loïc Farge

Johnny sera toujours Johnny. Toujours au cœur de l'actualité, toujours objet de scandales, toujours au centre des passions. Même mort, il continue de faire la "une" des journaux et d'enflammer les conversations familiales.

La famille de Johnny est comme toutes les familles : dès qu'il est question d'héritage, c'est la guerre. Surtout entre des enfants qui ne sont pas du même lit. Poisons et délices des familles recomposées.

Nos contemporains ont beaucoup de mal à comprendre qu'on ose contester à Johnny le droit de faire ses quatre volontés. Dans toutes les séries américaines, le père déshérite tous ceux qui osent lui manquer de respect.

À lire aussi
Jean-Marc Sauvé, président de la commission indépendante et ancien vice-président du Conseil d'État pédophilie
Pédophilie dans l'Église : Jean-Marc Sauvé nommé président de la commission indépendante

Mais en France, cette pratique est strictement interdite. La règle date de la Révolution. C'est même le dernier texte de loi que le grand Mirabeau lui-même défendit à l'Assemblée quelques jours avant sa mort.

Avant, les nobles avaient deux grands privilèges qu'ils ont perdus : ils ne payaient pas d'impôts, et ils avaient le droit de déshériter à leur guise leurs enfants.

Avec cette querelle autour de l'héritage de Johnny, on se rend compte que les riches ont retrouvé les deux privilèges des aristocrates d'avant : il leur suffit de s'exiler à l'étranger pour ne pas payer d'impôts et retrouver leur pouvoir souverain de choisir leurs héritiers. La Révolution française est bien finie.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Polémique Johnny Hallyday Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792271605
Éric Zemmour : "L'héritage, une obsession française depuis la Révolution"
Éric Zemmour : "L'héritage, une obsession française depuis la Révolution"
BILLET - Les querelles familiales autour de l'héritage de Johnny Hallyday passionnent les médias et les Français. C'est Mirabeau qui a bouleversé les règles en la matière. Un égalitarisme révolutionnaire qui n'a pas eu que des avantages.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/eric-zemmour-l-heritage-une-obsession-francaise-depuis-la-revolution-7792271605
2018-02-15 10:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/mCHX0Ld2hHzoicaMHPKUcg/330v220-2/online/image/2018/0129/7792032124_eric-zemmour.jpg