1 min de lecture Éducation nationale

Enseignement moral : "En voulant combattre un stéréotype, on va contribuer à l'accentuer" déplore Jean-Rémi Girard

REPLAY - Le vice-président du Syndicat national des lycées et collèges (SNALC) critique l'orientation des nouveaux cours, qui perpétue des clichés sexistes.

Christelle Rebière L'invité de RTL Midi Christelle Rebière
>
Enseignement moral : "En voulant combattre un stéréotype, on va contribuer à l'accentuer" déplore Jean-Rémi Girard Crédit Image : Elodie Grégoire | Crédit Média : Vincent Parizot,Christelle Rebière | Durée : | Date : La page de l'émission
245-PARIZOT
Vincent Parizot et Christelle Rebière

La grande nouveauté de la rentrée scolaire 2015/2016 fait déjà polémique. Les élèves de collège et de lycée vont suivre un enseignement "moral et civique", se substituant aux programmes d'éducation civique. Selon le ministère, ces nouveaux cours visent une "appropriation libre et éclairée des principes qui fondent la République et la démocratie", avec pour objectif la transmission d’un socle de valeurs communes : la dignité, la liberté, la solidarité, la laïcité et l’égalité entre les femmes et les hommes. À la vue des premières orientations du programme dévoilées aux professeurs, ce dernier point pose problème.

La démarche prônée est de présenter des personnalités masculines "avec des caractéristiques féminines" et inversement, tel que le personnage "Billy Elliot", amateur de danse, ou des femmes de pouvoir comme Laurence Parisot. Objectif : lutter contre les stéréotypes. "On va aboutir exactement à l'effet inverse" déplore Jean-Rémi Girard. "A la sortie du cours, la plupart des élèves auront retenu qu'il des caractéristiques masculines et des caractéristiques féminines".

En voulant combattre un stéréotype, on va contribuer à l'accentuer

Jean-Rémi Girard
Partager la citation

"Quelle idée d'aller faire tracer des tableaux à deux colonnes avec les caractéristiques" s'indigne t-il, après avoir précisé qu'"en voulant combattre un stéréotype, on va contribuer à l'accentuer". Le vice-président du SNALC ajoute que le programme était "très flou et nébuleux". Il critique également certains thèmes largement abordés dans le programme : "On fait 4 séances sur "Est ce que se doper, c'est tricher?" alors que 3 secondes auraient suffi".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Éducation nationale Enseignement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7779727791
Enseignement moral : "En voulant combattre un stéréotype, on va contribuer à l'accentuer" déplore Jean-Rémi Girard
Enseignement moral : "En voulant combattre un stéréotype, on va contribuer à l'accentuer" déplore Jean-Rémi Girard
REPLAY - Le vice-président du Syndicat national des lycées et collèges (SNALC) critique l'orientation des nouveaux cours, qui perpétue des clichés sexistes.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/enseignement-moral-en-voulant-combattre-un-stereotype-on-va-contribuer-a-l-accentuer-deplore-jean-remi-girard-7779727791
2015-09-15 13:41:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/DzhMAFD-UzRQafu9WwUPLw/330v220-2/online/image/2014/0423/7771378187_vincent-parizot-et-christelle-rebiere.jpg