1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. 13 novembre : revivez la journée hommage
8 min de lecture

13 novembre : revivez la journée hommage

François Hollande et Anne Hidalgo ont inauguré des plaques commémoratives aux noms des victimes, dévoilées aux abords des lieux touchés par les attaques.

Des lanternes illuminent le canal Saint-Martin à Paris en hommage aux victimes des attentats du 13 novembre 2015
Des lanternes illuminent le canal Saint-Martin à Paris en hommage aux victimes des attentats du 13 novembre 2015
Crédit : Martin BUREAU / AFP
Ludovic Galtier & Eléanor Douet & Julien Absalon & Clémence Bauduin

"On se dit tout d’abord qu’il est impossible de continuer à vivre et puis, comme tout le monde, on s’habitue." Ce dimanche 13 novembre, le fils de Manuel Diaz, seule victime des attaques aux abords du Stade de France, a pris la parole dans un discours poignant d'hommage à son père. Nombreux anonymes et officiels étaient présents pour l'écouter. Son discours s'inscrivait dans le parcours d'hommage de François Hollande et Anne Hidalgo. Le président de la République et la maire de Paris se sont rendus sur tous les lieux touchés pour dévoiler des plaques commémoratives saluant la mémoire des victimes. 

L'association Life for Paris a organisé une cérémonie comprenant un lâcher de ballons et un discours devant la mairie du XIe, l'un des arrondissements touchés par ces attentats. En fin de journée, les Français sont également invités à déposer des bougies à leurs fenêtres. Le hashtag #1fenêtre1bougie a été créé sur les réseaux sociaux pour inciter les Parisiens à participer à cette initiative. Sur la place de la République à Paris, des badauds se rassemblent depuis le début de la journée pour déposer fleurs, bougies et se recueillir en mémoire des 130 personnes qui ont perdu la vie au cours des attaques perpétrées il y a un an jour pour jour.

>> Les commémorations et hommages prévus en hommage aux 130 victimes
>> Un an après le 13 novembre, où en est l'enquête ?

Suivez les cérémonies d'hommage :

21h10 - Des Parisiens ont répondu à l'appel des réseaux sociaux en plaçant une bougie à leur fenêtre.

21h00 - Des supporters du Paris Saint-Germain se sont rassemblés devant le Bataclan. Ils ont notamment entonné le chant "Ô ville lumière", très populaire au Parc des Princes.

À lire aussi

20h00 - Vous pouvez redécouvrir les temps forts et les plus belles images de cette journée de commémoration en cliquant ici.

19h00 - Cet après-midi sur la place de la République, des Parisiens ont formé une chaîne humaine.

18h20 - Le chanteur des Eagles of Death Metal, Jesse Hughes, a assuré qu'il n'avait pas l'intention d'assister au concert de Sting samedi soir, pour la réouverture du Bataclan, alors que la direction de la salle affirme l'avoir refoulé à l'entrée. "Je ne voulais pas voir le concert, je voulais simplement voir la salle ouverte", a déclaré le chanteur à la presse, à la mairie du XIe arrondissement de Paris. 

17h30 - Des lanternes illuminent le canal Saint-Martin dans l'est de Paris pour honorer la mémoire des 130 victimes.

16h30 - En région aussi, les hommages se multiplient, comme à Nice ou encore à Viry-Châtillon.

15h00 - Des citoyens se rassemblent spontanément sur la Place de la République.

14h30 - Ce soir, à partir de 16h30, une "cérémonie des lanternes" aura lieu le long du canal Saint-Martin. "La cérémonie se voudra silencieuse et respectueuse du recueillement de chacun".

13h30 - L'association Life For Paris retranscrit sur Twitter un poignant discours avec un hashtag #VictimesMaisPasSeulement.

13h00 - Émotion à la mairie du XIe arrondissement où un lâcher de ballons vient d'avoir lieu, comme nous le rapporte notre envoyé spécial.

12h40 - Les joueurs de l'équipe de France n'oublieront "jamais cette tragédie" des attentats du 13 novembre à Paris et Saint-Denis, a déclaré sur TF1 le milieu Blaise Matuidi. "C'était un moment très difficile, qui restera gravé dans nos têtes. Ça a été des jours très difficiles mentalement, et les mois qui ont suivi aussi. Il a fallu faire avec, continuer à aller de l'avant".

12h07 - La cérémonie à la mairie du XIe arrondissement va bientôt commencer.

11h45 - Jesse Hughes, leader des Eagles of Death Metal, est venu se recueillir devant le Bataclan. Il en a profité pour saluer le Premier ministre.

11h26 - Dans le même temps, une cérémonie d'hommage aux victimes des attaques du 13 novembre a également lieu à Nice, ville frappée par le terrorisme le 14 juillet dernier.

11h13 - À la mairie du XIe arrondissement de Paris, le lâcher de ballons se prépare avec l'association Life For Paris qui explique sa démarche sur son compte Facebook : "Le but de cette commémoration, placée sous le signe de la sobriété, est de permettre à toutes les personnes de rendre hommage aux victimes des attentats du 13 novembre 2015. Son programme a été pensé en adéquation avec les valeurs défendues par l’association depuis sa création, au début du mois de décembre 2015 : la solidarité, l’entraide, le partage et la réparation des vivants".

10h58 - Les noms des 90 victimes du Bataclan sont égrenés, alors que deux plaques commémoratives ont été dévoilées. L'une d'entre elles sera déposée dans le jardin faisant face à la salle de spectacle. 

10h39 - Hier soir, Sting a été le premier artiste à remonter sur la scène du Bataclan depuis le 13 novembre 2015. Un concert intense et émouvant. 

La rédaction vous recommande

10h52 - Les officiels arrivent près du Bataclan.

10h37 - La fin de cette matinée de cérémonie se terminera au Bataclan, où les terroristes ont tué 90 personnes.

10h31 - La cinquième plaque a été déposée aux abords de la Belle Équipe, rue de Charonne, dans le XIe arrondissement.

10h27 - L'attaque de la Belle Équipe est la plus meurtrière parmi celles des terrasses.

10h21 - La dernière cérémonie dédiée aux victimes des terrasses aura lieu à la Belle Équipe, où 19 personnes ont été tuées.

10h15 - Une plaque est dévoilée près du 253 boulevard Voltaire où des victimes ont été très lourdement blessées après l'explosion de la ceinture explosive de Brahim Abdeslam.

10h08 - Il y a un an, 10 terroristes plongeait Paris et Saint-Denis dans le chaos et la terreur. Retour sur une nuit d'horreur.

La rédaction vous recommande

09h59 - Dans quelques instants, la cérémonie se tiendra au Comptoir Voltaire, où Brahim Abdeslam avait activé sa ceinture explosive. Seul le terroriste avait été tué dans l'explosion.

09h57 - Les attentats de novembre 2015 ont laissé des traces dans l'esprit des Français. Certains cherchent un nouveau sens à leur vie et trouvent des réponses en s'engageant dans des associations par exemple. 

09h55 - La devise de Paris, Fluctuatnec mergitur, est affichée sur la devanture de l'Hôtel de Ville.

09h53 - La troisième plaque est dévoilée près du bar La Bonne Bière.

09h45 - La prochaine cérémonie aura lieu rue de la Fontaine au Roi, où les terroristes ont fait 5 victimes à la terrasse de la Bonne Bière.

09h43 - Quinze personnes ont été tués sur les terrasses du Carillon et du Petit Cambodge. Les terroristes ont abattu 39 personnes sur les terrasses le 13 novembre.

09h38 - Le chef de l'État est arrivé pour les premiers hommages rendus aux victimes tuées sur les terrasses. La cérémonie va se dérouler de la même manière qu'au Stade de France, avec le dévoilement d'une plaque commémorative et une minute de silence.

09h36 - Manuel Valls, Bernard Cazeneuve et Claude Bartolone viennent d'arriver près du Carillon et du Petit Cambodge, à l'angles des rues Bichat et Alibert.

09h32 - Ni François Hollande, ni aucun officiel ne s'exprimera pendant ces hommages, à la demande des familles. Mais ils rencontreront les rescapés et proches de victimes présents.

09h24 - La Gendarmerie nationale s'associe à l'hommage rendu aux 130 victimes.

09h21 - François Hollande se rend vers le 10e arrondissement de Paris. C'est au Carillon que la première plaque sera dévoilée à Paris.

9h12 - Des roses blanches sont déposées par des anonymes et des officiels sous la plaque en hommage à Manuel Dias.

9h10 - Le Président va bientôt quitter le Stade de France pour se diriger vers Paris. Il dévoilera les plaques posées aux terrasses et au Bataclan.


9h07 - François Hollande s'entretient dans l'intimité avec la famille de Manuel Dias.

9h01 - Le fils de Manuel Dias prend la parole devant François Hollande. "Heureusement, il n'y a qu'un mort, je suis loin d'imaginer que cette première victime, c'est mon père", raconte cet "orphelin du terrorisme". "Pour combattre la peur que je ressentais, nous devons continuer à avancer la tête haute en ne cédant jamais, combattre le terrorisme par l'intelligence : l'intégration est la solution (...) Vive la tolérance, vive l'intelligence, vive la France".

8h59 - François Hollande et Didier Paillard ont déposé une gerbe et dévoilent la première plaque commémorative. Une minute de silence est respectée.

8h55 -
Claude Bartolone, président de l'Assemblée nationale, et élu de Seine-Saint-Denis échange avec Manuel Valls, avant l'arrivée de François Hollande.

8h51 -
Le premier ministre Manuel Valls a salué les forces de l'ordre présentes au Stade de France ainsi que Didier Paillard, maire de Saint-Denis.

8h45 -
À la veille de cette cérémonie anniversaire, le premier ministre Manuel Valls a assuré à la radio britannique BBC que l'état d'urgence serait "sans doute" prolongé jusqu'à l'élection présidentielle. Un an après son entrée en vigueur, voici ce qu'il faut retenir du dispositif créé en 1955, en pleine guerre d'Algérie.

La rédaction vous recommande

8h43 - Manuel Dias, 63 ans, est l'unique victime de l'explosion aux abords du Stade de France, le 13 novembre 2015. La famille de la victime prendra la parole au cours de la cérémonie.

8h40 - Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur, arrive sur place.
François Hollande est attendu dans quelques minutes.

8h36 -
Anne Hidalgo, maire de Paris, Jean-Jacques Urvoas, garde des Sceaux, et Bruno Le Roux, président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale, sont arrivés devant le Stade de France. De nombreux élus de Seine-Saint-Denis ont été invités à cette première cérémonie.

8h33 - Les Français sont invités à déposer une bougie à leur fenêtre ce soir.

8h25 -
Les internautes rendent hommage aux victimes sur Twitter, en publiant les clichés qui ont marqué cet événement.

8h23 - Pour ce premier anniversaire des attentats, la Ville de Paris a réaffirmé sa devise sur ses panneaux d'informations.

8h20 - Six plaques commémoratives seront dévoilées un an après les attentats de Paris et Saint-Denis. Premier rendez-vous à 9h au stade de France, première cible des terroristes. Une personne a été tuée par le commando terroriste. La cérémonie se déroulera en présence de François Hollande et des maires de Paris et Saint-Denis.

8h15 - 
Dès ce matin, des plaques commémoratives sont dévoilées aux abords des lieux touchés, avec les noms des victimes pour lesquels les familles ont donné leur accord.

8h00 - Bonjour à tous, retrouvez, tout au long de la journée, les temps forts des commémorations à l'occasion du premier anniversaire des attentats du 13 novembre à Paris.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/