1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Emmaüs : une grande braderie solidaire dimanche 23 juin pour ses 70 ans
1 min de lecture

Emmaüs : une grande braderie solidaire dimanche 23 juin pour ses 70 ans

Textiles, meubles, vélos... Chacun pourra "trouver chaussure à son pied" dimanche 23 juin au Parc des expositions de Paris, confie Valérie Fayard, directrice adjointe d'Emmaüs France.

Une femme dans les travées du 8e salon d'Emmaüs en juin 2014
Une femme dans les travées du 8e salon d'Emmaüs en juin 2014
Crédit : FRED DUFOUR / AFP
Salon Emmaüs : l'association organise une braderie solidaire pour fêter ses 70 ans
03:24
Salon Emmaüs : l'association organise une braderie solidaire pour fêter ses 70 ans
03:24
micro generique
La rédaction de RTL - édité par Félix Roudaut

Pour ses 70 ans, Emmaüs voit les choses en grand. L'association fondée par l'Abbé Pierre organise une braderie solidaire pour son 19e salon dimanche 23 juin à Paris, afin de poursuivre son engagement de lutte contre l'exclusion des plus démunis. Après une année de pause en 2018, le Salon Emmaüs, revient dimanche au Parc des Expositions. 

"Chacun peut trouver chaussure à son pied", s'amuse sur notre antenne Valérie Fayard, directrice adjointe d'Emmaüs. Les travées de ce salon de 20.000 m2 regorgent de "textiles, de meubles, de vélos, d'électro et de téléphones portables", énumère-t-elle.

Les bénéfices du salon seront directement reversés à Emmaüs International afin de financer des projets divers, tels que le secours aux enfants des rues en Amérique du Sud et l'accès au droit et à la santé des femmes en Afrique. Cette grande braderie solidaire vise également à "interpeller les pouvoirs publics et les citoyens sur la nécessité d'une politique plus inclusive, car Emmaüs développe depuis 70 ans un modèle alternatif au libéralisme et au consumérisme", explique Valérie Fayard.

20.000 visiteurs devraient se presser au Parc des expositions, selon les prévisions d'Emmaüs. Et les profils seront variés, promet Valérie Fayard : "Ça peut être des bobos qui cherchent un truc vintage, des brocanteurs, des chineurs qui viennent chercher un objet rare ou des familles qui viennent s'équiper à petit prix."

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/