1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Ehang 184, le drone volant qui fait office de taxi
1 min de lecture

Ehang 184, le drone volant qui fait office de taxi

REPLAY - Et si un drone était capable de vous transporter où vous le souhaitez ? C'est ce que propose un prototype de véhicule électrique élaboré par des Chinois.

Le EHang 184 a été dévoilé lors du CES 2016 de Las Vegas
Le EHang 184 a été dévoilé lors du CES 2016 de Las Vegas
Crédit : AFP / Ethan Miller
Ehang 184, le drone volant qui fait office de taxi
01:34
Sophie Joussellin & Loïc Farge

Si on peut facilement penser que d'ici quelques années on pourra commander un taxi sans chauffeur depuis son smartphone, il est plus difficile d'imaginer qu'un jour on fera la même chose mais pour demander un taxi volant sans pilote. Pourtant un prototype de drone taxi existe. C'est une entreprise chinoise qui l'a créé. Son habitacle est dépourvu de toutes commandes. Le passager s'assoit dedans. Il n'a qu'à indiquer sa destination via la tablette tactile installée à l'intérieur de l'appareil, et il se laisse transporter. En cas de problème, c'est un centre de commande à distance qui est censé reprendre le contrôle (enfin, s'il le peut).

L'engin disponible aujourd'hui pèse une centaine de kilos. Il a une autonomie de 23 minutes en volant à une moyenne de 100 km/h. Il ne peut transporter que des passagers dont le poids est inférieur à 100 kilos. Bien sûr, difficile d'imaginer aujourd'hui qu'on puisse le mettre sur le marché. Car au-delà des questions de sécurité, l'absence de législation en ce domaine l'interdit. En plus et sur un plan purement pratique, ce drone taxi nécessite jusqu'à quatre heures de recharge quand ses batteries sont à plat. Il en faudrait donc plusieurs pour assurer un service continu. Or le prix d'un exemplaire est estimé par les constructeurs au minimum à 200.000 dollars. Pourtant ils croient en leur projet et espèrent concurrencer Uber dans les airs. Rien que ça...

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/