1 min de lecture Attentats à Paris

Eagles of Death Metal à l'Olympia : "Je n'ai pas réécouté le groupe depuis le 13 novembre", lance un rescapé du Bataclan

REPLAY / TÉMOIGNAGE - Trois mois après l'attaque du Bataclan, le groupe américain revient à Paris pour "terminer ce concert".

>
Eagles of Death Metal à l'Olympia : "Je n'ai pas réécouté le groupe depuis le 13 novembre", lance un rescapé du Bataclan Crédit Image : Marion Ruszniewski / Rock&Folk / AFP | Crédit Média : Jean-Baptiste Bourgeon | Durée : | Date :
Micro RTL (illustration)
Jean-Baptiste Bourgeon
et Claire Gaveau

Vendredi 13 novembre, les Eagles of Death Metal se produisent sur la scène du Bataclan, interprètent leur chanson Kiss The Devil, lorsque trois terroristes pénètrent dans la salle de concert. 89 personnes vont décéder sous les balles des assaillants. Hormis une courte apparition en compagnie de U2 à l'AccorHotels Arena, le groupe de rock américain n'a pas signé de retour officiel sur la scène parisienne depuis trois mois.

Un moment fort pour les membres du groupe mais aussi pour les personnes présentes le soir des attentats. "Je n'ai pas réécouté Eagles depuis le 13 novembre, c'est encore trop rattaché à ces événements là", raconte Cyril qui sera présent avec sa femme et son fils exactement comme il y a trois mois. À ses yeux, le concert apparaît dès lors comme une thérapie. "Le concert doit me permettre de me dégager un peu plus le groupe de ces événements, de reprendre mon attachement au groupe, de ce que j'avais vécu avec le groupe de manière normale", décrit-il.

Ça va être un moment marquant et difficile mais on espère qu'il y aura un peu de joie quelque part

Cyril, un rescapé du Bataclan
Partager la citation

Mais si la peur est présente, ce survivant garde de l'espoir. "Retrouvez toutes ces victimes, toutes les personnes, toutes ces peurs, ces craintes. Ça va être un moment marquant et difficile mais on espère qu'il y aura un peu de joie quelque part", explique-t-il. Et si certaines personnes ont décliné l'invitation du groupe pour "terminer ce concert", Jesse Hugues se montre. Invité de iTÉLÉ, le leader se dit très ému à l'approche de cet événement. "J'espère qu'ils savent que je les aime de tout mon cœur. Dès qu'ils seront prêts à revenir, je serai là (...) Je ne veux décevoir personne. Je ne peux pas laisser les méchants l'emporter", a-t-il lancé. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats à Paris Musique Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants