1 min de lecture Surveillance

Doubs : le maire utilise Google Earth pour repérer les piscines non déclarées

C'est une technique assez insolite : le maire de la commune de Thise (Doubs) se sert de Google Earth pour traquer les piscines et les aménagements illégaux.

La commune de Thise sur Google Maps
La commune de Thise sur Google Maps Crédit : capture d'écran Google View
Leia Hoarau
Leia Hoarau
Journaliste

C'est une idée pour le moins originale. Alain Loriguet, maire LR de la commune de Thise, près de Besançon (Doubs), utilise les services de Google Earth pour traquer les piscines, cabanons et garages construits de façon illégale. Grâce aux vues aériennes de l'application du géant américain, Alain Loriguet a pu épingler 25 propriétaires dont les constructions et aménagements extérieurs n'avaient pas été déclarés.

"Les dotations aux communes ont baissé. Il est important de disposer des revenus auxquels nous avons droit pour non finances", explique-t-il au Parisien. Sur les 25 propriétaires, certains d'entre eux ont régularisé leur situation. Pour les autres, le maire, le message se veut clair : les anomalies constatées seront envoyées aux impôts, au mois de septembre. Les pénalités pourront atteindre 80% de la somme demandée à l'origine.

Selon Alain Loriguet, ses administrés ne sont pas pris en traître : le bulletin municipal prévenait en effet que "des images satellites et des données relevées sur le terrain" allaient permettre de démasquer les fraudeurs.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Surveillance Google Maires
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants