2 min de lecture Emploi

Discrimination à l'embauche : quand l'obésité freine l'accès à l'emploi

Le défenseur des droits et l'Organisation internationale du travail ont publié lundi 15 février une nouvelle étude sur la "perception des discriminations dans l'emploi". Les personnes obèses et en surpoids, principalement les femmes, subissent des discriminations au moment de l'embauche.

Discrimination à l'embauche : quand l'obésité freine l'accès à l'emploi
Discrimination à l'embauche : quand l'obésité freine l'accès à l'emploi Crédit : AFP / Jeff Haynes
Marie de Fournas

Les kilos en trop seraient un facteur de discrimination dans le monde du travail. C'est en tout cas ce que révèle un rapport du défenseur des droits et de l’Organisation internationale du travail (OIT), publié lundi 15 février. L'étude menée auprès de 1.000 demandeurs d'emploi âgés de 18 à 65 ans porte sur des expériences vécues.  

Ce neuvième baromètre du défenseur des droits et de l'OIT met en lumière la place de l'apparence physique et vestimentaire dans l'accès à l'emploi. Huit chômeurs sur dix pensent que leur apparence physique a une influence sur le recruteur. Ils indiquent également qu’avoir une corpulence ou un style vestimentaire "hors normes" constitue un inconvénient pour être embauché.

Les femmes obèses seraient huit fois plus discriminées

Un tiers des demandeurs d'emploi interrogés estiment avoir été victime de discriminations. Le premier facteur de discrimination, selon les eux, reste l'âge. Le second serait l'apparence physique. Au total, 8% des chômeurs interrogés ont déclaré avoir été discriminés à l'embauche en raison de leur apparence physique ou vestimentaire. Les femmes seraient deux fois plus touchées que les hommes.

À lire aussi
Un entretien chez Pole Emploi emploi
Emplois : les créations sont au plus haut et dépassent les prévisions

Les femmes obèses seraient huit fois plus discriminées en raison de leur apparence physique, que les femmes ayant un indice de masse corporelle dans la norme. Pour les hommes, c'est trois fois plus. Et les femmes obèses ne sont pas les seules touchées. Les femmes en surpoids également. Elles seraient quatre fois plus souvent discriminées à cause de leur apparence que les femmes ayant un IMC "normal", tandis que chez les hommes, le surpoids n'a pas d'effet spécifique. Le critère de l'apparence physique est un motif de discrimination interdit par la loi française depuis 15 ans. Il reste cependant très difficile à prouver. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Emploi Obésité Discriminations
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7781901106
Discrimination à l'embauche : quand l'obésité freine l'accès à l'emploi
Discrimination à l'embauche : quand l'obésité freine l'accès à l'emploi
Le défenseur des droits et l'Organisation internationale du travail ont publié lundi 15 février une nouvelle étude sur la "perception des discriminations dans l'emploi". Les personnes obèses et en surpoids, principalement les femmes, subissent des discriminations au moment de l'embauche.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/discrimination-a-l-embauche-quand-l-obesite-freine-l-acces-a-l-emploi-7781901106
2016-02-15 15:49:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/MF3J_vXS48FYR65w6CioAA/330v220-2/online/image/2016/0215/7781901434_discrimination-a-l-embauche-quand-l-obesite-freine-l-acces-a-l-emploi.jpg