1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Deux humoristes piègent le président polonais en se faisant passer pour Emmanuel Macron
1 min de lecture

Deux humoristes piègent le président polonais en se faisant passer pour Emmanuel Macron

Le président polonais Andrzej Duda a eu une longue discussion téléphonique avec un faux chef d'État et pas des moindres ... un homme s'est fait passer pour le président français !

 Le président polonais Andrzej Duda s'adresse à ses partisans alors que les résultats du scrutin de sortie ont été annoncés lors de l'élection présidentielle à Lowicz en Pologne,
Le président polonais Andrzej Duda s'adresse à ses partisans alors que les résultats du scrutin de sortie ont été annoncés lors de l'élection présidentielle à Lowicz en Pologne,
Crédit : Wojtek RADWANSKI / AFP
L'HISTOIRE QUI REVEILLE - Canular au sommet de l'Etat : des humoristes russes se font passer pour Emmanuel Macron auprès du président polonais
00:02:47
Micro générique Switch 795x530
Guillemette Franquet

Ceux qui disent avoir fait le coup sont deux humoristes russes, Vovan et Lexus, des habitués des canulars de star. Ils ont posté l'enregistrement de l'appel.

Pendant sept minutes, le président polonais s'est entretenu avec un faux président français et sur un sujet diplomatiquement compliquéle jour où le missile mortel est tombé en Pologne la semaine dernière.

Le faux Emmanuel Macron lui dit : "Mais vous savez sa position, Zelensky dit qu’il demande simplement plus d’armes". Le président polonais lui répond : "Emmanuel, crois-moi, je suis extrêmement prudent et je n’accuse pas la Russie … Emmanuel, vous savez, il y a la guerre".

Et si au départ, Andrzej Duda remercie chaudement le faux Emmanuel Macron pour son appel, petit à petit on sent l’agacement du président polonais : "Emmanuel, pensez-vous que je veux la guerre avec la Russie ? Non ! croyez-moi, je ne veux pas la guerre, je suis prudent, vraiment très prudent."

Mais le président polonais lui divulgue pourtant quelques informations. Lorsque le faux Macron lui demande ce qu’il fera si le missile s’avère russe, Andrzej Duda répond qu’il contactera ses alliés, lui, les États-Unis, etc.

Le président polonais ne semble se douter de rien et son interlocuteur se permet une liberté pas très diplomate : "Ok, merci, j’en ai marre de ces deux-là, surtout de Volodymyr Zelensky."

Le président polonais raccroche, un peu froid. Son bureau n’a pas tardé à se rendre compte du pot aux roses. La présidence polonaise a tweeté un communiqué expliquant qu’Andrzej Duda se serait "rendu compte à la manière inhabituelle dont son interlocuteur menait la discussion" qu'il y avait "supercherie" et a coupé court à la discussion.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire