1 min de lecture Société

Des salariés, sous-traitants de PSA et Renault, affirment avoir piégé au gaz leur usine

Face à la menace de liquidation qui plane sur l'usine GM&S de La Souterraine, dans la Creuse, les salariés auraient eu recours à cette mesure afin de faire entendre leur voix.

Bernard Cazeneuve lors d'une visite à l'usine GM&S, dans la Creuse
Bernard Cazeneuve lors d'une visite à l'usine GM&S, dans la Creuse Crédit : PASCAL LACHENAUD / AFP
Marie Demeulenaere
et AFP

"On ne voulait pas en arriver là, mais on ne nous laisse pas le choix". La tension est montée d'un cran ce jeudi 11 mai, sur le site de La Souterraine, dans la Creuse. Des salariés affirment, photo à l'appui, avoir installé des bonbonnes de gaz pour "tout faire péter", selon une information du site Franceinfo. Menacé de liquidation et placé en redressement judiciaire depuis décembre 2016, le sous-traitant automobile GM&S a jusqu'au 23 mai pour trouver un repreneur. Les salariés ont donc décidé de mettre la pression sur les deux principaux clients : PSA et Renault.

Le délégué CGT Vincent Labrousse a par ailleurs déclaré être "toujours ouvert à la discussion. On ne voulait pas en arriver là, mais on ne nous laisse pas le choix : la moyenne d'âge est de 49 ans, qu'est-ce qu'on va faire ? On a des familles !" s'est-il justifié. 


Des négociations ont pourtant eu lieu entre le patronat et les syndicats, mais aucune n'a porté ses fruits. Mercredi 10 mai au soir, les représentants des 279 salariés du site ont annoncé "l'échec des négociations."Les syndicats réclament instamment l’organisation "d’une réunion avec les deux constructeurs", principaux donneurs d'ordre de GM&S, second employeur privé du département, ainsi que la tenue d’un "comité d’entreprise extraordinaire".

À lire aussi
Il a reproduit la France grâce à son GPS, en marchant 34 km Paris
À Paris, un coureur a marché 34 kms pour dessiner la France grâce à son GPS

Depuis quinze jours, le directeur de crise Renaud Le Youdec, assure être en discussion étroite avec Renault et PSA afin d’acter ensemble le volume de commandes que les constructeurs sont prêts à affecter à leur partenaire historique de la Creuse. Ces volumes étant les seuls à pouvoir définir les conditions de reprise susceptibles d’être proposées, notamment par l'éventuel repreneur GMD (premier sous-traitant français de l'emboutissage) qui, à plusieurs occasions, a montré son intérêt pour le site industriel creusois.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société PSA Renault
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788492777
Des salariés, sous-traitants de PSA et Renault, affirment avoir piégé au gaz leur usine
Des salariés, sous-traitants de PSA et Renault, affirment avoir piégé au gaz leur usine
Face à la menace de liquidation qui plane sur l'usine GM&S de La Souterraine, dans la Creuse, les salariés auraient eu recours à cette mesure afin de faire entendre leur voix.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/des-salaries-sous-traitants-de-psa-et-renault-affirment-avoir-piegee-au-gaz-leur-usine-7788492777
2017-05-11 13:35:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/TA2hCuLW-kigjE-jdHmGXA/330v220-2/online/image/2017/0511/7788493553_bernard-cazeneuve-lors-d-une-visite-a-l-usine-gm-s-dans-la-creuse.jpg