2 min de lecture Attentats à Paris

Attentats à Paris : des musulmans français craignent les amalgames

Des inscriptions islamophobes ont été retrouvées sur des mosquées et des boucheries halal.

"Le terrorisme, ce n'est pas l'islam, le terrorisme n'a pas de religion", disent ces pancartes portées par un musulman venu rendre hommage aux victimes du bistrot
"Le terrorisme, ce n'est pas l'islam, le terrorisme n'a pas de religion", disent ces pancartes portées par un musulman venu rendre hommage aux victimes du bistrot Crédit : AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

"Rester solidaires et unis est la meilleure réponse que nous puissions apporter aux tentatives de division", affirme le Collectif contre l'islamophobie en France (CCIF). Deux jours après les attentats de Paris et Saint-Denis revendiqués par le groupe État islamique, des musulmans craignent d'être de nouveau victimes d'amalgames, voire de représailles.

Dès la nuit qui a suivi les attaques qui ont fait au moins 132 morts, quelques croix dégoulinantes d'une peinture rouge sang ont été dessinées sur des murs de la mosquée de Créteil, selon l'Observatoire contre l'islamophobie du Conseil français du culte musulman (CFCM). Des inscriptions "France réveille-toi !" ont été découverts sur les portes d'une salle de prière musulmane et d'une boucherie halal à Oloron-Sainte-Marie, dans les Pyrénées-Atlantiques. L'observatoire du CFCM évoque aussi le "passage à tabac" d'un homme d'origine maghrébine, samedi à Pontivy dans le Morbihan, lors d'une manifestation contre les migrants organisée par un groupuscule régionaliste identitaire.

Je ne peux qu'appeler les musulmans de France à la prudence

Abdallah Zekri secrétaire général du CFCM
Partager la citation

Le président de l'Observatoire contre l'islamophobie et secrétaire général du CFCM Abdallah Zekri avoue qu'il s'attendait à pire après les événements du 13 novembre. Il a toujours en mémoire "l'explosion" des actes haineux dans les jours qui ont suivi les attentats contre l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo. Il y avait eu 21 actions (tirs, grenades lancées...) et 33 menaces (lettres, insultes, etc.) en cinq jours.

À lire aussi
Deux officiers se tiennent à côté de la plaque commémorative dévoilée au Bataclan. l'heure du crime
BRI, l'histoire d'une unité d'élite

Un silence inquiétant face aux actes islamophobes

Il regrette cependant "silence un peu inquiétant" qui entoure, depuis vendredi, les premières manifestations d'hostilité. "Je suis persuadé que ce phénomène va se renforcer. Je ne peux donc qu'appeler les musulmans de France à la prudence", déclare le secrétaire général du CFCM. "Si on va vers davantage de débordements, si des individus profitent du deuil qui nous habite tous pour semer la panique, c'est Daesh qui aura gagné pour monter les communautés les unes contre les autres", poursuit-il.

Aujourd'hui plus que jamais, la communion dans la prière et le refus des amalgames sont nécessaires

Groupe d'amitié islamo-chrétienne
Partager la citation

Les acteurs du dialogue interreligieux craignent que l'unité de la société prévalant dans les discours politiques et médiatiques depuis le 13 novembre se fissure rapidement. "Aujourd'hui plus que jamais, la communion dans la prière et le refus des amalgames sont nécessaires", estime le Groupe d'amitié islamo-chrétienne (GAIC).

L'association Coexister, collectif de jeunes croyants ou agnostiques, s'active elle aussi, notamment sur les réseaux, sous le hashtag à succès #NousSommesUnis. Elle a aussi lancé #VoisinsUnis, une opération censée "favoriser les lieux de rencontre" et "mettre des mots sur l'indicible".

Le recteur de la grande mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, a appelé dimanche soir "tous les musulmans de France à manifester en toutes occasions et en toutes circonstances leur profonde indignation". Dès lundi midi, en participant à la minute de silence prévue dans tout le pays. La grande mosquée de Paris rendra hommage aux victimes des attaques vendredi 20 novembre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats à Paris Musulmans
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7780523971
Attentats à Paris : des musulmans français craignent les amalgames
Attentats à Paris : des musulmans français craignent les amalgames
Des inscriptions islamophobes ont été retrouvées sur des mosquées et des boucheries halal.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/des-musulmans-francais-craignent-les-amalgames-apres-les-attentats-7780523971
2015-11-15 23:28:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/W6ZnQNIE3A1VwqPF9YnUTQ/330v220-2/online/image/2015/1115/7780523975_000-arp4337463.jpg