1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Des médecins notés sur Google, un enjeu pour la profession
1 min de lecture

Des médecins notés sur Google, un enjeu pour la profession

Sur internet, les clients n'hésitent plus à donner leur avis sur les professionnels, au grand dam de certains. Les médecins n'échappent plus à la règle. Mais ces commentaires parfois éclairés peuvent nuire à la réputation des jeunes docteurs.

Un médecin (photo d'illustration)
Un médecin (photo d'illustration)
Crédit : iStock / Getty Images Plus
Les médecins notés par leurs patients sur Google, un enjeu pour la profession
04:56
Les médecins notés par leurs patients sur Google, un enjeu pour la profession
04:56
Isabelle Choquet - édité par Joanna Wadel

Les médecins notés sur internet comme les restaurants ou les salons de coiffure. Une pratique qui parfois fait mal : "Je me demande encore comment elle a pu avoir son diplôme", se demande un internaute, ou "une honte pour la profession. Une personne odieuse, à enfermer dans un hôpital psychiatrique !!!" fustige un autre. "J’ai 67 ans, je suis malade, je n’ai pas besoin d’être traitée comme un chien !", commente une femme, tandis qu'un patient dénonce, "une horreur sans nom, d’une froideur digne de Hitchcock". 

Un florilège d'amabilités que l'on peut lire sur la fiche Google d'une dermatologue. Au total, 34 avis de patients, pour une note finale 2.1 sur 5, inférieure à la moyenne. L'intéressée s'est justifiée, "J’ai l’habitude de parler 'cash'", dit-elle, avant d'ajouter "Et je suis là pour soigner les gens, pas pour être leur bonne copine".

La "réputation numérique" des médecins est en jeu

Si dans ce cas précis, la mauvaise réputation de la dermatologue n'a pas eu de lourdes conséquences, cette tendance s'avère plus problématique pour les jeunes qui se constituent une patientèle. Elle est parfois injuste : certains récoltent des commentaires vengeurs de gens à qui ils ont refusé une demande de rendez-vous car ils étaient surbookés. Des insultes parfois, à l'abri de l'anonymat, telles que "peau de vache", ou "escroc". Quand ce n'est pas un concurrent déloyal qui veut saborder leur réputation. 

À l'inverse, des médecins peu scrupuleux en profitent pour faire leur publicité. Par exemple dans la chirurgie esthétique, très concurrentielle : "On dit d’un bon chirurgien qu’il a des mains d’or. Je dirais du docteur qu’elles sont au minium de diamant, et cela reste un euphémisme", trouve t-on dans les avis d'un médecin. Un commentaire très élogieux et peu crédible. 

À lire aussi

S'il peut faire sourire, le sujet préoccupe l'Ordre des Médecins, qui a publié récemment un guide pratique pour "préserver sa réputation numérique". La Croix y consacre un dossier passionnant. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/