1 min de lecture Connecté

4 septembre 2035 : les profs en colère contre une application qui permet de les noter

On a tous en tête le terrible classement PISA, qui place le système éducatif français en queue de peloton. En 2035, le gouvernement brise un tabou en permettant aux élèves et aux parents de noter les professeurs via TeachAdvisor.

Martial You Le Journal du Futur Martial You iTunes RSS
>
4 septembre 2035 : les profs en colère contre une application qui permet de les noter Crédit Image : AFP / BERTRAND GUAY | Crédit Média : Martial You | Durée : | Date : La page de l'émission
L'Eco and You - Martial You
Martial You et Loïc Farge

En ce 4 septembre 2035, le cortège s'étire sur quatre kilomètres : de l'université Tolbiac-Nouvelle à la Sorbonne, rue Michelet, en passant par la rue Dunois et le boulevard du Port-Royal. Quelque 400.000 profs en colère défilent ce jour-là pour la manif "anti-TeachAdvisor".

La mobilisation est impressionnante. On compte près de 800.000 enseignants en France en 2035. Près d'un sur deux est descendu dans la rue avec des maires et quelques associations de parents d'élèves très minoritaires. On peut lire des slogans comme "Gouvernement mal avisé !", "Zéro pointé" ou "Nous ne sommes pas des cancres mais des professionnels".

"L'application TeachAdvisor est mise en place pour cette rentrée 2035", explique Marie Guerrier, la spécialiste éducation de RTL. "Les élèves et les parents la téléchargent. Ensuite, ils peuvent évaluer les enseignants autant qu'ils veulent au fil de l'année", poursuit-elle.

Défenseurs vs détracteurs

Résultat : "Les professeurs qui ont de bons résultats peuvent espérer une augmentation de salaire ; ceux qui ont une mauvaise appréciation plusieurs années de suite peuvent être amenés à quitter l'enseignement".

À lire aussi
Véritable phénomène, le drive a connu une progression fulgurante Connecté
Avec Shopopop arrondissez vos fins de mois en livrant les courses de vos voisins

Les défenseurs de TeachAdvisor estiment que ça permet de challenger les enseignants au fil de leur carrière et que cela peut aussi sortir les très mauvais profs. Les détracteurs dénoncent, eux, un système infantilisant, un peu hypocrite et qui récompense les plus démagogues.

PS : le Journal du Futur est une fiction d'anticipation qui se base sur des études scientifiques réelles.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Éducation nationale Manifestations
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants