2 min de lecture Fiscalité

Déclaration de revenus : comment faire si vous avez oublié de la faire ?

Après un répit de deux jours supplémentaires à la suite d'un bug informatique, jeudi 6 juin a sonné la fin de la télédéclaration pour les contribuables situés dans la zone 3.

La plateforme Impôts.gouv.fr permet de régler ses impôts par internet ou par smartphone
La plateforme Impôts.gouv.fr permet de régler ses impôts par internet ou par smartphone Crédit : THOMAS COEX / AFP
Léa Stassinet
Léa Stassinet
Journaliste

La date butoir était au départ fixée au 4 juin. Elle correspondait au dernier jour pour déclarer ses impôts en ligne, pour tous les contribuables situés en zone 3, c'est-à-dire résidant dans les départements allant du numéro 50 à 974 et 976.

Mais à cause d'un énorme bug sur le site impots.gouv.fr, le gouvernement a finalement repoussé la date limite au 6 juin minuit. Mais même avec ce délai supplémentaire, certains contribuables étourdis ont pu passer à côté cette obligation administrative. Pas de panique, il existe une solution, même si ces derniers sont d'ores et déjà considérés comme retardataires.

Il est préférable de se manifester au plus vite auprès du fisc. Une majoration de 10% sera dans tous les cas appliquée, ajoutée à une pénalité de 0,2% du montant de l'impôt par mois de retard. Cette majoration peut grimper à 20% si le contribuable dépose sa déclaration annuelle de revenus dans les trente jours qui suivent une mise en demeure, à 40% s'il ne fait pas sa déclaration dans les trente jours suivant une première mise en demeure, et à 80% en cas de découverte d'une activité occulte, selon droit-finances.

Le formulaire 2042 à la rescousse

Pour procéder à sa déclaration, le contribuable devra passer par un formulaire papier si le service de télédéclaration a fermé ses portes. Pour ce faire, il devra ainsi remplir une déclaration de revenus à l'aide du formulaire 2042 qu'il peut soit obtenir par courrier, soit en le téléchargeant sur internet, ou enfin en allant le retirer dans un service des impôts des particuliers. Il convient ensuite de compléter l'imprimé, le signer et le retourner au centre des finances publiques qui était celui de son domicile au 1er janvier 2018. 

À lire aussi
L'application Impots.gouv ne s'adresse pas à ceux qui font leur déclaration pour la première fois fiscalité
Prélèvement à la source : plus que quelques jours pour corriger sa déclaration

Cas particulier, si vous êtes non imposable, vous ne pouvez pas être soumis à une majoration. "Lorsque l’on est non imposable, il n’y a pas de sanction", confirme la Direction générale des finances publiques (DGFiP) auprès de nos confrères de Toutsurmesfinances.

Comment faire annuler ses pénalités de retard ?

Enfin, il existe un moyen de faire annuler ses pénalités financières, en demandant une remise gracieuse aux impôts. Si le contribuable explique les raisons de son retard et que le centre des finances publiques duquel il dépend juge la demande recevable, les différentes majorations peuvent en effet être supprimées. La durée de traitement de ce genre de demande peut varier, mais si l'administration n'a pas répondu dans un délai de 2 mois, la demande est considérée comme rejetée.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Fiscalité Impôts Retards
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants