2 min de lecture Déchets

Déchets nucléaires : une manifestation à Bure tourne à l'affrontement

Les affrontements entre manifestants et gendarmes auraient fait cinq blessés, dont deux gendarmes, mardi 15 août.

Bure
Bure Crédit : FRANCOIS NASCIMBENI/AFP
Sarah Ugolini
Sarah Ugolini

Des incidents ont éclaté ce mardi 15 août à Bure, dans la Meuse, en marge d’une manifestation contre le projet Cigéo d’enfouissement de déchets nucléaires. La gendarmerie a dû faire usage d’un canon à eau, de grenades assourdissantes et de gaz lacrymogène contre une partie des 300 à 1.000 protestataires

La majorité des manifestants était "casquée, cagoulée, vêtue de noir et armée de pierres, bâtons, boucliers… ", assure la préfecture de la Meuse, selon laquelle les opposants ont jeté des pierres sur des gendarmes "prépositionnés à titre préventif", puis un peu plus loin leur ont jeté des cocktails Molotov.

Selon la préfecture, deux gendarmes mobiles ont été blessés par un "engin artisanal lancé par les opposants". Un peu plus tôt, elle avait indiqué que l’un des gendarmes blessés souffrait d’un "trauma sonore". Quant aux manifestants, ils compteraient au moins trois blessés dans leurs rangs (l’un à la cheville, un autre au menton, un troisième aux côtes), selon le compte-rendu de leurs appels aux pompiers transmis par la préfecture. Un bilan contesté par le collectif des opposants au projet Cigéo, qui recense plutôt "six blessés graves" ainsi qu'une trentaine de blessés légers. 

L’Autorité de sûreté nucléaire a émis des "réserves" sur ce projet

L'idée de ce projet est dans les cartons depuis près de 20 ans. Il consiste à construire un centre d'enfouissement de déchets nucléaires, appelé Cigéo, à 490 mètres sous le bois Lejac, sur la commune de Bure, au beau milieu d'une couche de roche argileuse. L'enfouissement concernerait les déchets les plus radioactifs et ceux qui ont la plus longue durée de vie, c'est-à-dire environ 4 % de la production nucléaire française, qui concentre 99 % de la radioactivité à elle seule. Ce programme est porté par l'Agence nationale de gestion des déchets radioactifs (Andra).

À lire aussi
Des bouteilles en plastique compactées dans le centre de traitement des déchets recyclables de Bègles (2008) environnement
Recyclage : la consigne sera bientôt de retour, sans doute plus chère

Les opposants ont marqué un point au début d’août, lorsque l’Autorité de sûreté nucléaire a émis des "réserves" face à ce projet, notamment des "incertitudes" concernant le comportement de déchets hautement inflammables en cas d’élévation de température. En juillet, l’Andra avait annoncé que la construction de Cigéo ne débuterait pas avant 2022. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Déchets Nucléaire Violences
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789730841
Déchets nucléaires : une manifestation à Bure tourne à l'affrontement
Déchets nucléaires : une manifestation à Bure tourne à l'affrontement
Les affrontements entre manifestants et gendarmes auraient fait cinq blessés, dont deux gendarmes, mardi 15 août.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/dechets-nucleaires-une-manifestation-a-bure-tourne-a-l-affrontement-7789730841
2017-08-16 12:26:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/HT8K-LRNCJUYP5wJicpd6g/330v220-2/online/image/2017/0816/7789730859_bure.jpg