3 min de lecture Environnement

Bure : 4 points pour comprendre les enjeux du projet contesté

Un projet de centre d'enfouissement des déchets nucléaires mobilise les militants écologistes et antinucléaires dans la Meuse.

Bure
Bure Crédit : FRANCOIS NASCIMBENI / AFP
109996784729281669890
Clarisse Martin
et AFP

Aux confins de la Meuse et de la Haute-Marne, le petit village de Bure, à peine 100 habitants, est investi par de nombreux militants de tous bords, principalement issus des mouvances écologiste et de la gauche de la gauche. Dans le viseur des manifestants, un futur centre d'enfouissement de déchets nucléaires. Ce projet, qui n'est pas nouveau, est contesté par des militants divers, principalement des militants écologistes, des personnes récemment politisées avec le mouvement Nuit Debout, des personnes arrivant de Notre-Dame-des-Landes et des militants issus de l'ultra gauche.

Qu'en est-il réellement sur place ? Le site est-il une future zone à défendre (ZAD) dans la même veine que Sivens ou Notre-Dame-des-Landes ? Le projet est-il réellement abouti dans l'immédiat ? Éléments de réponses.

1. En quoi consiste le projet ?

L'idée est dans les cartons depuis près de 20 ans. Le projet consiste à construire un centre d'enfouissement de déchets nucléaires, appelé Cigéo, à 490 mètres sous le bois Lejac, sur la commune de Bure, au beau milieu d'une couche de roche argileuse. L'enfouissement concernerait les déchets les plus radioactifs et ceux qui ont la plus longue durée de vie, c'est-à-dire environ 4 % de la production nucléaire française, qui concentre 99 % de la radioactivité à elle seule. Ce programme est porté par l'Agence nationale de gestion des déchets radioactifs (Andra).

À lire aussi
Frelons asiatiques santé
Frelon asiatique : quels sont les risques et les précautions à prendre ?

2. Où en est-on actuellement ?

Pour l'instant, pas bien loin. L'entreprise a beau être pensée depuis une vingtaine d'années, elle n'a toujours pas reçu l'autorisation finale du gouvernement. L'Andra doit déposer une demande d'autorisation à l'horizon 2018, ce qui permettrait aux véritables travaux de commencer dès 2021. Récemment, l'agence a acquis les parcelles du bois Leduc pour attaquer des travaux préparatoires, comme des opérations de forage. Les cheminées des conduits d'aération y seront installées. 

Le 11 juillet, l'Assemblée nationale a adopté une proposition de loi sur les "modalités de création d'une installation de stockage réversible en couche géologique profonde des déchets radioactifs de haute et moyenne activité à vie longue". Le texte a été publié le 26 juillet au Journal officiel. La proposition de loi était portée par deux sénateurs meusiens, Gérard Longuet (LR) et Christian Namy (UDI).

3. Que dit la justice ?

8 associations et 4 habitants de Bure ont assigné l'Andra en référé. Le 1er août, le tribunal de grande instance de Bar-le-Duc leur a donné raison et a déclaré les travaux de défrichage illégaux. L'Andra, sauf si elle obtient une autorisation préfectorale dans les 6 mois, est condamnée à remettre le bois en état. Saisie en référé, la justice ne s'est pas prononcée sur le fond de l'affaire.

4. Qui sont les différents protagonistes ?

De nombreux militants occupent le terrain depuis plusieurs mois. Pendant le week-end du 15 août, la contestation a franchi un pallier supplémentaire. Des manifestants, qui veulent faire de Bure le "point de ralliement de la lutte contre le nucléaire", ont détruit à coups de pioche et de bâtons des pans du mur d'enceinte érigé ces derniers mois pour cloisonner la zone du bois et empêcher son occupation. Des incidents avec les forces de l'ordre ont également eu lieu. L'Andra a déposé plainte. 

Pour Charlotte Mijeon, membre de l'organisation Réseau sortir du nucléaire, "l'urgence, c'est de s'attaquer à la production de déchets. Pas d'accélérer ce projet-là." Jean-Paul Baillet, n°2 de l'Andra, défend le projet évidemment, mais tempère le débat. "Si les ingénieurs avaient la possibilité de tout faire disparaître d'un claquement de doigts, ils le feraient !" Au niveau gouvernemental, vacances oblige, aucune voix ne s'est pour l'instant fait clairement entendre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Écologie Nucléaire
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784474933
Bure : 4 points pour comprendre les enjeux du projet contesté
Bure : 4 points pour comprendre les enjeux du projet contesté
Un projet de centre d'enfouissement des déchets nucléaires mobilise les militants écologistes et antinucléaires dans la Meuse.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/bure-enfouissement-de-dechets-nucleaires-4-points-pour-comprendre-les-enjeux-7784474933
2016-08-17 14:20:00
http://media.rtl.fr/cache/ln2pmj87lJZI1pTtPbbYBw/330v220-2/online/image/2016/0817/7784475443_bure.jpg