1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Déchéance de nationalité : le chemin de croix de Christiane Taubira
4 min de lecture

Déchéance de nationalité : le chemin de croix de Christiane Taubira

REPLAY - Le maintien de la déchéance de nationalité dans le projet de réforme de la Constitution a été annoncé mercredi, au contraire de ce qu'avait annoncé la garde des Sceaux la veille.

Marie Guerrier
Marie Guerrier
2412_Pod RVP
05:32
Marie Guerrier

En ce jeudi 24 décembre de réveillon, Ouest France assume comme chaque année sa crèche à la Une. LE quotidien a choisi cette fois une toile du XIXe siècle représentant un enfant Jésus nu et potelé, paisible, les yeux clés et dont la mère s'apprête à poser sur lui un linge blanc. Juste à côté de cette représentation de la nativité, il y a une photo : un réfugié porte un enfant à son arrivée sur l'île grecque de Lesbos. Il marche dans l'eau. L''enfant dans un anorak rose, pleure.
 
François Régis Hutin, le patron de Ouest France signe l'édito intitulé "Noël". "Aujourd'hui, sur les routes du monde, des dizaines de milliers d'enfants naissent dans le même dénuement que celui de la crèche. La crèche nous lance un appel en faveur de tous ceux qui fuient le malheur et s'acheminent comme ils peuvent vers la sécurité et peut être le bonheur" écrit-il.

Les Juifs au secours des migrants à Vienne

À Vienne, en Autriche, dans la gare, une salle est dédiée à l'accueil des migrants Syriens et Irakiens. Une association juive se mobilise raconte Libération. Elisabeth explique : "Cela nous parait normal de tendre la main à ceux qui vivent aujourd'hui ce que nos parents et grands parents ont dû subir il y a 70 ans en fuyant les nazis."

Les traductions sont assurés par un jeune musulman syrien d'Alep qui maîtrise l'anglais. Un peu gêné, il finit par dire : C''est vrai qu'à l'école syrienne, on nous bourrait le crâne avec la haine des sionistes. Que voulez-vous, tous les régimes on besoin de se fabriquer des ennemis". 

Le chemin de croix de Christiane Taubira

Au lendemain de l'annonce par Manuel Valls du maintien de la déchéance de nationalité dans son projet de révision de la Constitution, les journaux publient deux photos différentes de Christiane Taubira prises à quelques minutes d'intervalle mercredi soir de la conférence de presse du Premier ministre. La veille, la garde des Sceaux avait assuré que la mesure n'en ferait pas partie. Sur l'une d'entre elles, Christiane Taubira a la tête basse, elle se tortille les doigts, résignée,  sous le titre : "Taubira, malgré elle". Sur l'autre photo, elle regarde à l'opposé du chef du gouvernement, les lèvres pincées, une main levée vers le visage, elle donne l'impression de retenir des larmes "Taubira, le désaveu". 

Manuel Valls et Christiane Taubira le 23 décembre 2015.
Manuel Valls et Christiane Taubira le 23 décembre 2015.
Crédit : Eric FEFERBERG / POOL / AFP
À lire aussi

Dans l'Est Républicain, Alain Dusart constate que la ministre préfère manger ses chapeaux que de quitter le gouvernement. Bruno Dive dans Sud Ouest trouve que le plus intéressant dans cette décision de la déchéance imposée par François Hollande, c'est le choix politique qu'il opère. Il a fait finalement le choix de l'accord avec la droite au détriment de l'union de sa majorité. 
 
Dans L'Humanité, Patrick Apel-Muller souligne que le président a fait le choix de l'indignité. "Marine plutôt que Christiane" écrit l'éditorialiste. "En choisissant d'inscrire la déchéance de nationalité des binationaux au cœur de la Constitution, François Hollande a renié deux siècles de combat de la gauche pour une nation fondée sur l'égalité républicaine."

"L'Obs" déjà tourné vers 2016

Marianne prend les traits de Camélia Jordana cette semaine à la Une de l'Obs. La chanteuse, dans un grand drapé blanc, dévoile un sein, une colombe posée au bout d'un bras tendu vers l'avenir, illustrant le ton résolument tourné vers 2016 du magazine. Dans ce numéro double, l'hebdomadaire publie 32 portraits de ceux qui feront 2016. Particularité : ce sont des personnalités qui parlent de personnalités. Par exemple : Hillary Clinton vue par Ségolène Royal, qui lui souhaite de devenir en novembre prochain la première femme présidente des États-Unis.

Il y aussi Marc-Olivier Fogiel qui parle de JoeyStarr, saluant  l'artiste complet. Plus surprenant, le pape François vu par Thomas Thévenoud, l'ancien secrétaire d'État qui ne payait pas ses impôts. Il s'adresse directement au souverain pontife : "les mots que vous avez prononcé me laissent penser que vous pourriez être une petite lumière dans l'obscurité parmi d'autres vers plus de justice et de solidarité. Bref si j'osais, je dirais que pourriez être ce pape de gauche que nous attendions !"

Florent Manaudou, champion des champion

Florent Manaudou est ce jeudi 24 décembre à la Une de L'Équipe, sacré champion des champions France 2015 pour le journal sportif, qui a une place particulière pour la famille Manaudou. Le père a tapissé les murs des chambres de son fils et de Laure avec les Unes historiques à la gloire de ses nageurs. Florent Manadou a une petite récrimination : depuis peu, L'Équipe a changé de format et ses exploits s'afficheront désormais en plus petit !

Il s'en amuse et avoue que la Une qu'il préfère, c'est celle de l'an prochain. Il espère la partager de nouveau avec le judoka Teddy Riner comme lors des précédents JO, lorsqu'ils avaient été sacrés le même jour. 
L'Équipe promet : en 2016, même en petit format, on devrait trouver la place pour deux géants à la Une.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/