1 min de lecture Mort de Charles Aznavour

Décès de Charles Aznavour : "Il était l'accompagnateur de nos vies", dit Alain Souchon sur RTL

Alain Souchon a réagi au décès de Charles Aznavour, survenu ce lundi 1er octobre, en saluant sa "musique qui convenait à toutes les époques, à tout le monde".

>
Décès de Charles Aznavour : Alain Souchon réagit Crédit Image : JOFFET EMMANUEL/SIPA | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
Leia Hoarau
Leia Hoarau
Journaliste

C'est une légende de la chanson française qui s'est éteinte. Charles Aznavour est décédé à l'âge de 94 ans, dans la nuit de dimanche à lundi. Le chanteur français le plus connu à l'étranger revenait d'une tournée au Japon, après avoir été contraint d'annuler des concerts cet été en raison d'une fracture du bras après une chute. 

Alain Souchon, auteur-compositeur, a réagi à l'antenne de RTL. Il s'est d'abord dit "stupéfait". Pour lui, perdre Charles Aznavour, c'est perdre l'"accompagnateur de nos vies". 

"J'ai toujours eu l'impression que j'ai toujours vécu en entendant des chansons de Charles Aznavour", explique-t-il. "Ce qui était bien avec Charles Aznavour, c'est qu'il faisait des musiques intemporelles, qui plaisait partout dans le monde : jazzy, variété... et puis il racontait des histoires". Pour l'artiste, le secret de la popularité du chanteur résidait dans ses chansons qui étaient "instantanément compréhensibles et souvent chargées de poésie, qui nous faisaient rêver". 

Alain Souchon se rappelle notamment qu'il écoutait, avec sa mère, la chanson Les comédiens, sortie en 1962. "Il n'avait pas une musique typique d'une époque, il avait une musique qui convenait à toutes les époques, à tout le monde, à tous les goûts...". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mort de Charles Aznavour Musique Décès
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants