1 min de lecture Société

Dan23, street artist à Strasbourg

"Ma France à moi, c'est la rencontre entre les gens", lance Dan23, un artiste talentueux et engagé.

micro generique Ma France à Moi Emilie Baujard
>
Dan23, street artist à Strasbourg Crédit Média : Emilie Baujard | Durée : | Date : La page de l'émission
Émilie Baujard
Emilie Baujard et Loïc Farge

Le plus important pour Dan23, c'est qu'il "rencontre les gens et que les gens se rencontrent". Pour cela, il sort ses pinceaux. Il peint tous les jours depuis l'adolescence. Ses lieux préférés : les bâtiments abandonnés, les boîtiers électriques, le mobilier urbain. "Je viens de cette culture graffiti, donc j'ai vraiment besoin de laisser ma trace dans la ville", explique-t-il. "Un peu comme un guitariste qui a besoin d'aller faire un concert, j'ai besoin d'aller dans la rue et de me poser", poursuit-il.

Dan ne s'est jamais enfermé pour peindre. Il a besoin de la ville et de ses habitants pour trouver l'inspiration. Il peint des portraits, des yeux, des fresques aussi. Des œuvres éphémères qu'il offre au plus grand nombre, et dont il se sert pour faire passer des messages. Depuis quelques mois, il peint des "humanistes". Des personnes qu'il admire : Simone Veil, Coluche, Malala, Martin Luther King, Ghandi, etc.

Dan associe aussi la musique dans ses créations. Sur chaque oeuvre, le titre d'une chanson. Du hip-hop pour Albert Einstein, ou du jazz pour le dalaï-lama. "J'essaie d'apporter de la poésie. Derrière tous mes portraits, il y a de l'humanité. Je veux montrer qu'on a tous un côté humain, mais qu'il faut le travailler", affirme-t-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Social Art
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants