2 min de lecture Économie

Daimler prend le contrôle de la société de VTC Chauffeur Privé

ÉDITO - Le groupe industriel allemand Daimler a pris une participation majoritaire dans la plateforme voitures de transport avec chauffeur Chauffeur Privé. Les grands groupes ne veulent surtout pas rater ce marché florissant.

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau iTunes RSS
>
Daimler prend le contrôle de la société de VTC Chauffeur Privé Crédit Image : AFP / LIONEL BONAVENTURE | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Christian Menanteau
Christian Menanteau et Loïc Farge

Le géant automobile Daimer va prendre le volant du VTC français Chauffeur Privé. Une mode ou une stratégie de développement ? En tout cas, ce n'est pas une lubie. Renault déjà, par exemple, est sur ce terrain après le rachat d'un autre VTC tricolore, Marcel.

Il s'agit en fait, pour Daimler, comme pour Renault ou pour Ford, de rester au contact des innovations d'un marché qui est en pleine révolution : celui des mobilités.

Tous les grands constructeurs préparent le coup d'après, celui des véhicules autonomes, de l'autopartage (comme on le fait déjà avec les vélos en libre service), et plus largement des services qui sont attachés au déplacement, et qui vont capter l'essentiel des budgets au détriment de la bonne vieille bagnole vendue en concession, fut-elle électrique ou  à hydrogène.

Uber a d'ailleurs déjà ouvert la voie, mais en sens inverse : en signant un partenariat avec Volvo pour 24.000 voitures qui préfigurent les robots-taxis de demain.

La terreur des constructeurs ? L'emprise des géants sur les traitements de données

Christian Menanteau
Partager la citation
À lire aussi
Entré en service en 2013, l'A400M est le modèle phare des avions militaires d'Airbus. (ici un modèle le 11 décembre 2009) économie
Airbus : plus de 2.300 postes supprimés d'ici fin 2021, dont 400 en France

Daimler a-t-elle réellement besoin de ces jeunes entreprises ? C'est l'un des paradoxes de l'économie actuelle : les marques de références, ancrées dans l'histoire industrielle, sont menacées par des start-up à peine pubères.

Chauffeur Privé est née en 2012. Mais comme la jeune entreprise Car2go, qui gère 14.000 voitures en autopartage pour 2,5 millions de clients dans huit pays, qu'elle a récemment achetée, Daimler gagne du temps et acquiert des expertises qui ne sont pas dans ses bureaux d'étude.

La terreur des constructeurs c'est l'emprise des géants sur les traitements de données par Amazon ou Google sur leurs véhicules. Sans maîtrise des datas, ils seront réduits au rang de simples fabricants de machines roulantes. C'est pour cela qu'ils veulent contrôler les technologies de localisation et de détection qui régulent les flux, les algorithmes des plateformes de réservations et de paiements. Toute la high-tech mise en œuvre par les VTC.

Va-t-on voir naître des Uber européens ? Compte tenu des soucis à répétition que connait le pionnier californien aux États-Unis, mais aussi désormais en Europe, la Commission de Bruxelles lui demande des comptes. C'est une belle opportunité pour les acteurs européens. Maintenant, concurrencer Uber ne sera réaliste que si l'Europe harmonise les règles du jeu dans les vingt-sept pays de l'Union.

Les plus

- Les commerçants s'attendent à de très bonnes ventes à Noël : le calendrier n'a jamais été aussi favorable depuis dix ans.

- Plus de 40% de la population active du nord-est de la France passe les frontières suisse, luxembourgeoise, allemande et belge.

La note du jour

03/20 à Apple, qui bride les performances de ses anciens modèles de téléphones pour pousser au renouvellement des achats. Pas brillant pour une société qui multiple les sermons sur toutes les estrades.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Auto Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants