1 min de lecture Seine

Crue de la Seine : une écluse des Yvelines se transforme en mer de détritus

À cause des inondations, en particulier la crue de la Seine, 200 tonnes de poissons morts et de déchets s'accumulent au pied d'une écluse de Méricourt, dans les Yvelines. Une véritable mer de détritus.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Crue de la Seine : une écluse des Yvelines se transforme en mer de détritus Crédit Image : Twitter/Arnaud Tousch | Crédit Média : Arnaud Tousch | Durée : | Date : La page de l'émission
Arnaud Tousch
Arnaud Tousch
et La rédaction numérique de RTL

200 tonnes de poissons morts et de déchets en tous genres s'accumulent au pied d'une écluse à Méricourt dans les Yvelines à cause des inondations, et en particulier la crue de la Seine. Une véritable mer de détritus s'étend sur plusieurs centaines de mètres. Le spectacle est saisissant.


Cette "mer" est composée d'un amas de différents objets agglomérés. Des troncs d'arbres, mais également des centaines de bouteilles en plastique, du matériel électro-ménager. Au dessus, se baladent tranquillement des oiseaux qui ne coulent même pas tant l'épaisseur formée par ces objets est importante. On parle de près d'un mètre d'ensemble visqueux et compact, qui intrigue les riverains qui s’arrêtent pour prendre des photos.


"Écologiquement parlant c'est horrible", déplore l'un d'eux. "Quand on se rend compte de tout ce qu'il y a là, on se demande tout ce qui passe dans un année", s'interroge un autre.

Cette écluse est située dans un des plus beaux bras de la Seine. Ce qui pousse l'édile de la commune, Philippe Geslan, à alerter les pouvoirs publics.

Des solutions bientôt déployées pour régler le problème

"Il y a aussi des animaux morts, c'est insupportable. Avec une couche pareille, les poissons ne peuvent pas respirer donc ils crèvent. Ça pourrit, ça attire les rats. Depuis quelques années, on n'en voyait plus beaucoup et là ça revient", s'alarme-t-il au micro de RTL. Pour régler le problème, des solutions sont néanmoins envisagées et de grands moyens devraient être rapidement déployés.  

"Nous avons mandaté une entreprise qui viendra avec un bateau aspirateur pour ramasser l'ensemble des déchets, les traiter et les évacuer", explique Jérôme Meyer, directeur adjoint du Bassin de la Seine pour les voies navigables de France. Le coût des travaux est estimé à 150.000 euros. Ils devraient commencer en début de semaine.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Seine Météo Crue
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants