2 min de lecture Info

Crash A320 Germanwings : l'état de la seconde boîte noire "laisse espérer" une possibilité d'exploitation

La seconde boîte noire de l'Airbus A320 qui s'est écrasé le 24 mars dans le sud de la France a été retrouvée ce jeudi 2 avril et son état général laisse espérer la possibilité d'une exploitation selon le parquet de Marseille.

La boîte noire est arrivée à Paris pour être analysée au lendemain du crash de l'A320 de Germanwings (illustration).
La boîte noire est arrivée à Paris pour être analysée au lendemain du crash de l'A320 de Germanwings (illustration). Crédit : Damien Simonart / AFPTV / AFP
Marion Dubreuil
Marion Dubreuil
et AFP

La deuxième boîte noire de l'Airbus A320, qui s'est écrasé le 24 mars dernier dans les Alpes-de-Haute-Provence, a été retrouvée ce jeudi 2 avril, et "son état général laisse espérer la possibilité d'une exploitation", selon le procureur de la République de Marseille.

Elle comporte "500 paramètres enregistrés", selon le procureur de la République de Marseille : "la vitesse de l'avion, l'altitude, son régime moteur, l'action des pilotes sur les commandes et les différents mode de pilotage", a-t-il précisé. "Elle sera conduite dès ce soir à Roissy pour être soumise aux experts du BEA", a ajouté Brice Robin. 

Le procureur de la République de Marseille tient à préciser que la deuxième boîte noire (D.F.D.R. Digital Flight Data Recorder) vient d'être retrouvée par les enquêteurs sur le site du crash". "Cette boîte de la même couleur que la roche se trouvait sur la gauche d'une ravine déjà plusieurs fois exploré mais elle était complètement enfouie", a précisé le parquet de Marseille ce jeudi soir lors d'une conférence de presse

La première boîte noire avait été retrouvée le jour même du crash. Son analyse avait révélé que le copilote était seul dans le cockpit au moment du drame. Il est soupçonné d'avoir volontairement précipité la chute de l'appareil, provoquant la mort de 150 personnes. Le copilote de l'A320 de Germanwings a, par son action, "volontairement permis la chute de l'avion", avait déclaré le 26 mars le procureur Robin, lors d'une conférence de presse à l'aéroport de Marseille-Provence à Marignane.

L'enregistreur des données du vol

À lire aussi
La famille Cohen, au complet avec le jeune Lateef Migrants
Ces Français qui hébergent des migrants mineurs

Un avion commercial possède réglementairement deux boîtes noires, appelées FDR (Flight Data Recorder) et CVR (Cockpit Voice Recorder). Le FDR enregistre seconde par seconde tous les paramètres sur une durée de 25 heures de vol (vitesse, altitude, trajectoire, etc.). Le CVR, l'enregistreur de vol "phonique", conserve les conversations, mais aussi tous les sons et annonces entendus dans la cabine de pilotage. Une analyse acoustique poussée permet même de connaître le régime des moteurs. 

Une semaine après le drame, mardi 31 mars, la gendarmerie avait fait savoir qu'il n'y avait plus de corps dans la zone du crash et que l'évacuation de ces derniers était donc terminée. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Info Crash A320 Germanwings Alpes-de-Haute-Provence
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants