1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Covid-19 : "La question de l'obligation vaccinale se pose", estime le Pr Éric Caumes sur RTL
1 min de lecture

Covid-19 : "La question de l'obligation vaccinale se pose", estime le Pr Éric Caumes sur RTL

INVITÉ RTL - Alors qu'environ 1 million de personnes de plus de 65 ans ne sont pas vaccinées, le professeur Éric Caumes estime sur RTL que la question est légitime.

Le Pr Éric Caumes
Le Pr Éric Caumes
Crédit : RTL
Covid-19 : "La question de l'obligation vaccinale se pose", dit le professeur Éric Caumes sur RTL
06:51
Amandine Bégot - édité par Jérémy Billault

Mardi, le cap des 20.000 nouvelles contaminations au covid-19 a été franchi en France. Les projections les plus alarmistes prévoient un taux de 50.000 nouveaux cas en décembre. Une nouvelle vague épidémique va-t-elle donc gâcher Noël ?

"S'ils sont vaccinés correctement, les Français n'ont aucune raison de s'inquiéter", affirme sur RTL le professeur Éric Caumes, chef du service des maladies infectieuses à la Pitié-Salpêtrière, à Paris. À savoir vaccinés, avec un rappel pour les personnes concernées. "Il n'y a pas de raison de s'inquiéter de manière majeure", poursuit-il.

S'il est atteint, ce chiffre des 50.000 nouveaux cas quotidiens pourra-t-il ne pas se traduire par une saturation des hôpitaux ? "Il est trop tôt pour savoir comment les hôpitaux vont être impactés", explique le professeur Éric Caumes. 

On a des raisons légitimes de s'inquiéter de la 5e vague, mais d'autres raisons de ne pas s'inquiéter, comme la vaccination

Pr. Éric Caumes sur RTL

Ces chiffres et ces prévisions montrent également que, s'il est efficace contre les formes graves, le vaccin a des limites concernant la limitation des transmissions. "Le variant delta représente quasiment 100% des cas, explique le professeur, on arrive progressivement à un état d'immunité collective. On a des raisons légitimes de s'inquiéter de la 5e vague, mais  d'autres raisons de ne pas s'inquiéter, comme la vaccination". 

À lire aussi

Les personnes âgées sont les plus à risque et, en cas de non-vaccination, provoquent un engorgement des hôpitaux. "La question de l'obligation vaccinale se pose de plus en plus" pour les plus fragiles, estime le professeur Caumes. Près de 1 million de plus de 65 ans ne sont pas vaccinés en France. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/